L'Etat débloque le financement de la déviation de Gimont dans le Gers, les travaux vont pouvoir (enfin) commencer

12 millions de crédits d'Etat pour l'achèvement de la déviation de Gimont dans le Gers ont été débloqués. Les travaux vont pouvoir débuter. Un contournement de 10 km très attendu par les habitants.

La première phase de travaux consiste à décaper la terre végétale.
La première phase de travaux consiste à décaper la terre végétale. © FTV
Les travaux de la déviation de Gimont dans le Gers s'accélèrent. L'Etat a, en effet, débloqué les 12 millions d'euros de crédits nécessaires pour commencer le chantier. Une somme qu'il faut ajouter aux 14,75 millions d'euros que la Région Occitanie et le département du Gers ont déjà prévu de consacrer à l'achèvement de ce tronçon. Au total, les collectivités locales auront participé à plus de 50% du budget total.

Une bonne nouvelle pour Gimont

Ce coup d'accélérateur est une bonne nouvelle pour Gimont. Car tous les habitants attendent cette déviation depuis plus de 30 ans. Le quotidien aux abords de la RN 124 est invivable. La commune est traversée, chaque jour, par près de 15 000 véhicules dont 1000 poids lourds. 

Une route accidentogène 

En plus des nuisances, l'augmentation du trafic rend aussi la RN 124 très accidentogène. Il ne se passe pas un mois sans qu'il n'y ait un accident à signaler.   Ce chantier de 10 km de long va consister à contourner Gimont par le Sud depuis le giratoire d'Aubiet jusqu'au giratoire de La Fourcade. La première phase des travaux va permettre de "décaper" toute la terre végétale, soit 1 million 500 000 mètres cubes de remblais à bouger !
Le maire de Gimont, Pierre Duffaut, est forcément enthousiaste à l'idée que les premiers engins commencent le chantier. 
Pierre Duffaut, maire de Gimont réagit au déblocage du financement de la déviation

Le coût total de la future 2X2 voies qui reliera Toulouse à Auch s'évalue à 98 Millions d'Euros. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
travaux publics économie