Gers : à Vic-Fezensac, l'heure est au nettoyage, après les inondations

A Vic-Fezensac, dans le Gers, les travaux de pompage, d'assèchement et de nettoyage ont commencé ce jeudi 31 décembre, près de trois jours après la crue de l'Osse, provoquée par le passage de la tempête Bella.

Les opérations de pompage ont commencé à Vic-Fezensac, trois jours après la crue.
Les opérations de pompage ont commencé à Vic-Fezensac, trois jours après la crue. © Juliette Meurin/FTV

Les inondations n'ont fait aucune victime mais dans la petite commune gersoise de Vic-Fezensac, les habitants ne sont près d'oublier les conséquences du passage de la tempête Bella, dans la nuit de lundi à mardi. Un spectacle de désolation s'est présenté à eux mardi matin, comme en témoignent ces images aériennes tournées par les pompiers du SDIS (service départemental d'incendie et de secours) du Gers. 

Vidéo inondations Vic-Fezensac

Caves et rez-de-chaussées inondés, commerces sinistrés : près de trois jours après la crue, les traces sont partout visibles, l'eau de la rivière l'Osse laissant place à la boue. "On ne s'inquiétait pas, on a l'habitude et on a des pompes", témoigne Laurence Thuillier, boulangère à Vic-Fezensac. "Mais là, c'est monté d'un coup et il n'y avait plus rien à faire". Elle et son mari ont beaucoup perdu : "Du matériel mais surtout, on avait plein d'avances, pour les fêtes, pour le 31, on avait plein de commandes qu'on avait commencé à assurer".

Dans le centre ville de Vic-Fezensac, il y avait pratiquement 1,40 mètres d'eau, explique le colonel Xavier Pergaud, directeur départemental adjoint du SDIS (service départemental d'incendie et de secours) du Gers. "L'hyper centre de Vic, par la montée de la rivière l'Osse, s'est vu inonder, avec des hauteurs qui variaient entre 50 centimètres au bord de la rocade, à la hauteur de la RN 124, et 1,40 mètres, 1,50 mètres sur les secteurs les plus bas". 

C'est une crue très importante, qui n'avait pas été vécue par les Vicois depuis de très nombreuses années.

Colonel Xavier Pergaud

La rivière l'Osse regagne peu à peu son lit.
La rivière l'Osse regagne peu à peu son lit. © Juliette Meurin/FTV

Il a fallu attendre la décrue pour entreprendre les travaux de pompage et de nettoyage : ceux-ci ont commencé ce jeudi 31 décembre. Des pompiers d'Auch sont venus rejoindre le poste de commandement avancé installé dans la commune, afin d'aider leurs collègues dans cette tâche longue et difficile.

"L'eau est en train de s'évacuer et là, on peut commencer à nettoyer", poursuit le colonel Xavier Pergaud. "Pour ça, on a des sapeurs-pompiers, des équipes techniques de la mairie de Vic-Fezensac et des associations agréées de sécurité civile qui sont venues nousnprêter main-forte". Selon le directeur adjoint du SDIS 32, au moins une centaine d'habitations serait touchée.

© Juliette Meurin/FTV

D'un point de vue météorologique, la situation demeure fragile. Le Gers reste au niveau de vigilance orange de l'alerte Météo-France aux crues. De nouvelles précipitations sont attendues dans la soirée.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo intempéries