La grippe aviaire continue de s'étendre : un quatrième foyer détecté dans le Gers depuis la fin décembre

Un quatrième foyer d’influenza aviaire hautement pathogène vient d'être confirmé dans un élevage de canards au sud de la commune d’Aignan (Gers) déjà touchée par trois premiers foyers. Les volailles seront toutes abattues.

Depuis le 26 décembre 2022, quatre foyers de grippe aviaire ont été détectés dans le Gers. Cette fois, c'est un élevage de canards situé sur la commune de Couloume-Mondebat au sud d'Aignan qui a été identifié.

Cellule de crise et abattage préventif

Depuis la reprise de l'épidémie, c'est le secteur d'Aignan qui est particulièrement impacté, puisque les trois premiers foyers ont également été détectés sur ce territoire de l'ouest gersois.

Les services de l’État, la chambre d’agriculture du Gers et les représentants des interprofessions se sont réunis en cellule de crise pour prévenir la propagation de la maladie aux zones de forte production notamment de l’Astarac et de l’Armagnac.

Par conséquent, les élevages de canards situés dans un rayon de 10 km autour des foyers seront abattus préventivement. Même mesure pour les élevages de volailles maigres situés dans un rayon de 1 km.

Un cas suspect à Fusteourau

Les services de l'Etat signalent qu'une suspicion de contamination a été détectée à Fusteourau, commune limitrophe à l’Ouest d’Aignan. Dès confirmation par le laboratoire de référence, les zones réglementées seront réactualisées. L’élevage en question sera abattu dès demain. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité