Mort de Didier Lockwood : Jazz in Marciac perd un ami

Jazz in Marciac dans le Gers a perdu un artiste et un ami. Le violoniste Didier Lockwood décédé ce dimanche était un habitué du festival gersois. Il y avait fêté ses 40 ans de carrière, il était aussi parmi les artistes programmé l'été dernier lors des 40 ans du festival.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Le grand violoniste de jazz Didier Lockwood est mort ce dimanche à Paris d'une crise cardiaque. Il était âgé de 62 ans. Sa mort laisse un grand vide sur la scène musicale. 

Il faisait partie des habitués de Jazz in Marciac. Il s'y était produit à de nombreuses reprises notamment avec le guitariste Biréli Lagrène et l'accordéoniste Richard Galliano.
En 2014, Didier Lockwood avait fêté ses 40 ans de carrière sur la scène du festival gersois.

L'été dernier encore pour les 40 ans du festival, il était présent. 

Joint par téléphone, le fondateur et président du festival nous confie que "c'est un ami" que Jazz in Marciac a perdu. "Il a accompagné toute l'histoire du festival" précise Jean-Louis Guilhaumon puisque sa première participation remonte à 1986.

C'est un grand ami, un très grand virtuose qui nous quitte, un violoniste exceptionnel qui avait aussi le souci de la transmission


Didier Lockwood était très impliqué dans l'éducation à la musique: auteur d'une méthode d'apprentissage du violon jazz, il avait créé en 2001 le Centre des musiques Didier Lockwood à Dammarie-les-Lys (Seine-et-Marne), une école d'enseignement de l'improvisation.


Sur son site facebook, Jazz in Marciac exprimait hier sa tristesse.