Pesticides : les agriculteurs du Gers maintiennent la pression

Les agriculteurs du Gers restent mobilisés dans le dossier des zones de non-traitement (ZNT). Ils sont une centaine à défiler dans les rues d'Auch (Gers) ce mercredi matin afin de réclamer la suspension de la nouvelle réglementation en matière de pesticides à proximité des habitations.

A Auch (Gers), des pneus et du fumier ont été déversés par les agriculteurs devant l'entrée de la préfecture.
A Auch (Gers), des pneus et du fumier ont été déversés par les agriculteurs devant l'entrée de la préfecture. © Marie Martin - FTV
La question des zones d'épandage reste un sujet sensible chez les agriculteurs. Le passage dans le Gers, il y a une quinzaine de jours, du ministre de l'agriculture ne semble pas les avoir rassurés.

Depuis ce jeudi matin, ils sont une centaine à défiler, dont certains avec des tracteurs, dans les rues d'Auch (Gers). Une manifestation à l'appel des Jeunes agriculteurs et de la Fdsea 32 afin de demander la suspension durant un an de la nouvelle réglementation concernant l'usage des pesticides à proximité des habitations.  
 Les agriculteurs gersois estiment, dans un communiqué, ne pas pouvoir appliquer "concrètement cette règlementation" des Zones de Non Traitement (ZNT).

"Le gouvernement doit clarifier certaines zones d’ombre de l’arrêté (...) L’application soudaine de cette règlementation va engendrer des pertes de surfaces agricoles exploitables et de ce fait d’importantes pertes économiques pour les exploitations agricoles de notre département."
   
Démonstration de force de la Fdsea et des Jeunes agriculteurs à Auch (Gers).
Démonstration de force de la Fdsea et des Jeunes agriculteurs à Auch (Gers). © Marie Martin - FTV

L'accès à la préfecture leur étant interdit, les manifestant ont déversé des pneus et du fumier dans l'attente des négociations avec le préfet du Gers. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie