Un refus de priorité d’une voiture à l’origine de l’accident de bus scolaire dans le Gers

Le bus couché dans le champ / © Police municipale Eauze
Le bus couché dans le champ / © Police municipale Eauze

La voiture qu’un bus a percuté jeudi après-midi sur la RN 524 s’était engagée sur la route sans respecter la signalisation, selon la gendarmerie. Il y a 29 blessés dont 7 graves parmi les collégiens dans le bus.

Par Fabrice Valery

Un refus de priorité serait à l’origine de l’accident du bus transportant 45 collégiens d’Eauze, sur la commune de Manciet (Gers) jeudi en début d’après-midi.

Selon le lieutenant-colonel Jean-Christophe Sansonnet, du groupement de gendarmerie du Gers, cité par l’AFP, le conducteur de la voiture n’a pas respecté le stop ou le cédez-le-passage et s’est engagé sur la RN 524 au moment où le bus arrivait.

La conductrice du bus, une femme expérimentée d’une cinquantaine d’années, n’a alors pas pu éviter la voiture. Le bus s’est alors couché sur le côté droit, dans un champ en contrebas de la route.

L’accident a fait 29 blessés parmi les 45 collégiens d’Eauze qui avaient pris place dans le bus, dont 7 ont été très grièvement touchés, selon un bilan communiqué par la préfecture du Gers. Plusieurs blessés graves ont été héliportés notamment au CHU de Toulouse.

Images sur les lieux de l'accident :

 

Sur le même sujet

Théza (66) : la conductrice du car scolaire du drame de Millas entendue plusieurs heures par 2 juges

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés