Cet article date de plus de 3 ans

A Bassoues dans le Gers, un pélerinage pour les agriculteurs en difficulté

Les paroisses des secteurs d'Astarac dans le Gers organisent ce dimanche un pélerinage particulier. Il est consacré aux agriculteurs touchés par les conséquences de la grippe aviaire. A Bassoues, devant les reliques de Saint Fris, les agriculteurs ont été bénis par l'abbé.

Ce dimanche à l'occasion de la fête de la Saint Fris, les paroisses d'Astarac organisent un pèlerinage en soutien des agriculteurs touchés par les calamités.
Ce dimanche à l'occasion de la fête de la Saint Fris, les paroisses d'Astarac organisent un pèlerinage en soutien des agriculteurs touchés par les calamités. © France 3 Midi-Pyrénées
La légende dit que la fontaine miraculeuse de Bassoues a jailli à l'endroit même où furent retrouvées les reliques de Saint-Fris. Fris, neveu de Charles Martel mourut d'une flèche envoyée par l'armée arabe qui, après sa défaite à Poitiers en 732, se replie vers les Pyréénes. Lorsque deux siècles plus tard, un paysan retrouve sa sépulture, de l'eau en jaillit. De l'eau, à l'origine de nombreux miracles dit-on sur les terres d'Astarac.

C'est de cette fontaine que part le pélerinage. Abandonné un temps, il est remis au goût du jour. Une tonalité spécifique est donnée cette année, puisque les prières seront consacrées aux agriculteurs touchés par les mesures conséquentes à la grippe aviaire. Autour des reliques du saint, désormais conservées dans la crypte de la basilique du village, les bénédictions se sont succédées.

Le reportage de Marc Raturat et Juliette Meurin

durée de la vidéo: 01 min 55
A Bassoues dans le Gers, un pélerinage pour les agriculteurs en difficulté


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion agriculture société économie grippe aviaire