Gers : trois nouveaux cas suspects de grippe aviaire dans le département

Publié le Mis à jour le

L'inquiétude est de mise dans le département du Gers, déjà affecté par des cas de grippe aviaire. En début de semaine, trois nouveaux cas ont été détectés par les services de l’État. A Fleurance, Dému et Marsolan.

Ce sont des agents de la DDETSPP, la Direction départementale de l'emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations qui ont recensé ces cas   en début de semaine. Trois cas suspects de grippe aviaire dans trois élevages de palmipèdes différents : Fleurance, Dému et Marsolan.

Le préfet du Gers a pris plusieurs arrêtés préfectoraux concernant les élevages concernés, avec plusieurs mesures concrètes :

  • L'exploitation concernée par la suspicion est placé sous "surveillance sanitaire"
  • Mise en place d'une zone de contrôle élargie. Les limites de zone sont matérialisées sur les routes principales par des panneaux indiquant "zone de contrôle temporaire pour l'influenza aviaire"
  • Une enquête épidémiologique poussée est menée dans l'exploitation concernée
  • aucune volaille ne doit quitter l'exploitation et restriction d'accès pour le mouvement des personnes

Au même moment, le Préfet du Gers a annoncé de nouvelles mesures d'aides pour les éleveurs touchés par la grippe aviaire.

Le Gers est un département fortement touché par la grippe aviaire. Depuis le 16 décembre et la découverte d'un foyer de virus H5NI détecté à Manciet (Gers), plus de 110.000 volailles ont été abattues dans le département (au 13 janvier 2022)

La Préfecture du Gers, ainsi que la Chambre d'agriculture de ce département très rural, n'ont pas communiqué sur ces trois nouveaux cas suspects.

L'influenza aviaire touche aussi la Haute-Garonne. Selon un communiqué du Conseil départemental, 30 poules infectées provenant de la basse-cour d'un particulier, ont été abattues le 4 janvier 2022.

Là aussi, un périmètre de sécurité à été mis en place, incluant 25 communes de Haute-Garonne. Et un accompagnement a été mis en place pour venir en aide aux éleveurs et aux éleveuses de volaille du département.