Cet article date de plus de 6 ans

IME de Moussaron : les familles divisées

Plus d'un mois après le placement sous tutelle de l'IME de Moussaron dans le Gers, les familles sont divisées. Certaines vont intenter des actions en justice, d'autres soutiennent la direction en place.

L'IME de Moussaron avait porté plainte contre Céline Bouissé pour diffamation.
L'IME de Moussaron avait porté plainte contre Céline Bouissé pour diffamation. © MaxPPP
Après le placement sous tutelle de l'IME de Moussaron, un centre pour personnes lourdement handicapées de Condom, dont les dysfonctionnements avaient été épinglés par l'Agence Régionale de Santé, les familles restent divisées quant à l'attitude à adopter. Certaines soutiennent la direction en place, d'autres vont intenter des actions en justice contre elle et ont retiré leurs enfants de l'IME.
IME de Moussaron : les familles divisées


Les faits avaient été dénoncé par un collectif de salariés et d'anciens salariés de l'institut, soutenus par l'APF, la CGT Gers et Autisme Gers. D'autres employés ont dénoncé le lynchage dont leur employeur fait l'objet.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social santé