Les canards et les oies sont de retour dans le Sud-Ouest

Absents des élevages depuis 4 semaines, les oies et canards reviennent dans les fermes de 18 départements du Sud-Ouest. Le vide sanitaire imposé à la suiet de l'épidémie de grippe aviaire, se termine ce lundi. C'est un immense soulagement pour toute la filière du gras.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité
Le vide sanitaire se termine ce lundi dans les élevages d'oies et de canards du Sud-Ouest. Dans 18 départements du Sud-Ouest, les palmipèdes (les canetons notamment) sont de retour dans les exploitations. Ils n'auront pas croisé d'autres canards qui avaient été évacués et abattus et ne pourront donc pas être porteurs de la grippe aviaire. La filière connaît depuis un mois le vide sanitaire pour lutter contre la grippe aviaire.

En image, l'arrivée des premiers canetons dans une exploitation de Sain-Michel dans le Gers :

Pour les éleveurs, c'est évidemment un énorme soulagement. Pendant le vide sanitaire, ils ont mis en place de nouvelles règles sanitaires dans leurs exploitations. Ils ont dû faire des travaux de mise aux normes pour appliquer les mesures de bio-sécurité, obligatoires pour retrouver une activité normale. Les éleveurs ont installé notamment des pédiluves, des sas et des zones pour la désinfection des camions.

Les canetons livrés à parti de ce lundi vont ensuite grandir pendant trois mois. Les gaveurs ne reprendront donc eux le travail qu'à partir de la mi-août. Les canards frais seront de retour à la vente en septembre.

Dans le Gers, découvrez le reportage de Stéphane Compan et Delphine Gérard :