Castelmaurou, le pôle espoirs près de Toulouse où le rêve de devenir footballeur professionnel prend forme

Au pôle de Castelmaurou, les entraînements succèdent au cours au collège / © France 3 Midi-Pyrénées
Au pôle de Castelmaurou, les entraînements succèdent au cours au collège / © France 3 Midi-Pyrénées

Venus de la grande région, une trentaine de jeunes âgés de 12 à 15 ans, ayant réussi le concours du pôle espoirs de Castelmaurou, en périphérie de Toulouse, viennent chaque année effectuer une pré-formation dans l'espoir d'être ensuite recrutés par un club professionnel

Par VA.

C'est l'un des meilleurs pôle espoirs de la Fédération française de football. A quelques kilomètres de Toulouse, une trentaine de jeunes, parmi les meilleurs footballeurs en herbe de Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, ayant réussi son concours d'entrée, l'intégre chaque année.

"Castelmaurou" prépare en deux ans ces jeunes âgés de 13 à 16 ans qui veulent intégrer les centres de formation agréés des clubs professionnels (16 à 18 ans) en vue d'exercer une carrière de joueur professionnel.

Mais comme il n'y a pas que le foot dans la vie, le projet scolaire du pôle est mis à égalité avec la pratique sportive. Et grâce à un emploi du temps aménagé, les jeunes footballeurs suivent des cours au collège de la commune voisine Montastruc.

A la fin de ses deux années de formation l'élève est censé signer un contrat, de 2 ans minimum, avec le centre de formation d'un club professionnel français. 

En 20 ans, une quarantaine de jeune du pôle de Castelmaurou sont ainsi passés pro, à l'instar de Jean-daniel Akpa-Akpro, le capitaine du Toulouse Football Club, ou encore Philippe Méxès ou Gaël Clichy.

En vidéo, le reportage au pôle espoir de Castelmaurou de Christophe Neidhardt et Denis Tanchereau :
Castelmaurou, l'un des meilleurs Pôles espoirs de France

Sur le même sujet

Les images des manifestations à Barcelone

Les + Lus