• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Cinéma : Daniel Auteuil sera Bamberski dans le film “Kalinka”

Daniel Auteuil / © MaxPPP
Daniel Auteuil / © MaxPPP

Le réalisateur toulousain Vincent Garenq tourne actuellement, au Maroc, "Kalinka", un film qui retrace le meurtre d'une jeune française en Allemagne et la recherche obstinée de son père, André Bamberski, qui enlèvera le coupable pour le livrer à la justice. A. Bamberski répond à nos questions.

Par Michel Pech

Daniel Auteuil sera André Bamberski et Marie-Josée Croze sera Danielle Gonnin, les parents de Kalinka.
Le tournage se poursuivra à Pau, Paris et Lindau en Allemagne. Le film devrait sortir fin 2015.

André Bamberski a accepté de répondre à quelques questions concernant ce film.
André Bamberski / © MaxPPP
André Bamberski / © MaxPPP


Michel Pech : Êtes-vous intervenu pour que ce film se réalise ?

André Bamberski : Ce film est l'adaptation d'un livre écrit avec un co-auteur( "Pour que justice te soit rendue"). Le contrat signé avec la maison d'édition (éd. Michel Lafon) prévoyait la cession des droits dérivés et  notamment la réalisation d'un film.
Le jour de l'enlèvement de Dieter Krombach, une quinzaine d'auteurs et autant de maisons d'édition se sont proposées pour la réalisation, la publication et la distribution d'un livre. Ce livre me sortait par les cheveux car en même temps que sa sortie, se déroulait la procédure du pourvoi en cassation du Docteur Krombach. Celui-ci avait pris des avocats français et allemands de haut vol. je n'avais alors pas le temps de penser à ce livre.


MP : Le scénario tel que vous le connaissez vous parait-il fidèle à la réalité ?

André Bamberski : Je n'étais pas non plus tellement pour ce film. Il est plus people que réaliste. C'est une adaptation du livre mais avec beaucoup d'omissions et de modifications. C'est plutôt un film de fiction. Cela dit, juridiquement, je ne peux rien y faire.

MP : Vous regrettez sa réalisation ?

André Bamberski : Je ne regrette pas que ce film soit fait,c'est une bonne chose. Il peut être utile. Utile sur un plan global. C'est un moyen de faire connaître le dysfonctionnement de la justice.

MP : Le casting vous plait ?

André Bamberski : Au départ, c'était Gérard Lanvin qui avait été envisagé pour tourner mon personnage mais je ne sais pour quelle raison, ça ne s'est pas fait. Je préfère. Les rôles qu'a joué Gérard Lanvin ne sont pas toujours tournés vers la justice. Son image ne correspond pas à mon personnage.
Daniel Auteuil, c'est beaucoup mieux. 



Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Interview de Vincent Zielinski sur son grand-père Jean, résistant.

Les + Lus