Haute-Garonne : l'UMP échoue à renverser la gauche, le FN talonne le PS

Le Parti Socialiste a sans doute profité du vote utile en Haute-Garonne. Il se qualifie pour le second tour dans tous les cantons, contrairement à la droite durement sanctionnée malgré son union inédite. Le FN, comme dans beaucoup d'autres départements fait une percée remarquée.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité
Socialiste depuis 1945, la Haute-Garonne est bien partie pour le rester, à l'issue du premier tour des élections départementale. La large alliance de la droite (UMP, UDI, Modem, DLF, MPF) qui comptait bien profiter du retrait de Pierre Izard n'a pas payé. Dans de nombreux cantons du département, elle est éliminée dès le premier tour, souvent devancée par le FN.

Le Parti Socialiste ne paie pas l'éparpillement de la gauche 

La désunion de la gauche, PS et PRG d'un côté, PCF, MRC et EELV de l'autre n'aura pas vraiment porté préjudice au Parti Socialiste qui est en tête dans 21 des 27 cantons du département, dont 9 des 11 cantons toulousains. Mieux, le PS se maintient dans tous les cantons du département. 

A la fédération socialiste de Haute-Garonne, on a accueilli ses résultats avec un certain soulagement comme nous le montrent Pascale Lagorce et Jean-Pierre Duntze :

L'échec de la stratégie de la droite

Contrairement à la gauche, la droite avait réussi à présenter un front uni dans tous les cantons. Une stratégie qui ne lui a pas du tout profité : elle est éliminée dès le premier tour dans 8 cantons et arrive en tête dans seulement 4 cantons sur 27.

Voyez l'ambiance côté UMP, pour ce soir du premier tour avec ce reportage de Karine Pellat et Frédéric Desse:

Le Front national au second tour dans 12 cantons sur 27​

Arrivé en tête en Haute-Garonne lors des Elections Européennes, le FN poursuit sa progression dans le département. Il sera présent au second tour dans 12 cantons toulousains sur 27 et il crée la surprise dans celui de Muret où il arrive en tête avec 32,43 % des voix.

Voyez le reportage de Karine Pellat et Frédéric Desse à la fédération FN de Haute-Garonne :
durée de la vidéo : 00h01mn35s
©INA

Retrouvez ici notre dossier complet sur les élections départementales