• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Haute-Garonne : la bataille de 7000 oeufs des lycéens de Fronton aura bien lieu

Le comité d'organisation devant le lycée Bourdieu / © JP Duntze / France 3
Le comité d'organisation devant le lycée Bourdieu / © JP Duntze / France 3

Pour fêter la fin de l'année scolaire, les élèves du lycée Pierre Bourdieu de Fronton (Haute-Garonne) ont prévu une grande bataille avec oeufs et farine dans les rues de la ville vendredi. Mais le maire et le proviseur s'opposent à cet événement en raison des risques de débordements. 

Par Fabrice Valery

La bataille d'oeufs géante des lycéens de Fronton au nord de Toulouse aura bien lieu vendredi. Les organisateurs (les lycéens eux-mêmes) ont confirmé ce mercredi à France 3 Midi-Pyrénées qu'ils ne reviendraient pas sur leurs intentions, même si le proviseur du lycée Pierre-Bourdieu et la mairie de Fronton s'y opposent, comme le révèle La Dépêche du Midi. 

7000 oeufs ayant atteint leur date limite de consommation ont été achetées (pour 3000 euros environ) par les lycéens et la bataille entre premières et terminales doit se dérouler vendredi matin. Mais la ville et la direction du lycée déplorent des incidents qui se seraient déroulés l'an passé, une jeune fille notamment hospitalisée avec un traumatisme crânien après une chute ou des élèves "humiliés" par leurs collègues.
Avant la bataille d'oeufs de Fronton
Les lycéens qui organisent cet événement ont établi cette année une charte de bonne conduite que les participants s'engagent à respecter. La mairie les menace d'amendes en cas de dégradation ou de troubles à l'ordre public.

A l'heure actuelle, aucune interdiction formelle n'a été prise. La bataille d'oeufs entre 400 lycéens de Fronton devrait donc se dérouler vendredi. 
© France 3
© France 3

 

Sur le même sujet

Montpellier : polémique et manifestation autour du projet de zone d'activité à Saint-Clément-de-Rivière

Les + Lus