• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Liquidation du transporteur Mory Global : 67 salariés sur le carreau à Bruguières (Haute-Garonne)

© MaxPPP
© MaxPPP

La société née il y a un an sur les cendres de Mory Ducros a été liquidée ce mardi. 2150 salariés en France vont être licenciés dont 67 en Haute-Garonne. 

Par FV avec AFP

Le tribunal de commerce de Bobigny (Seine-Saint-Denis) a prononcé mardi la liquidation judiciaire de MoryGlobal, qui emploie 2.150 salariés en France, dont 67 à Bruguières au nord de Toulouse, avec une poursuite d'activité durant un mois.

"C'est un jour noir", a commenté le président du tribunal après avoir rendu sa décision. Ce jugement acte le licenciement de l'ensemble des salariés du transporteur, fondé en 2014 sur les cendres de Mory Ducros, ancien numéro deux français de la messagerie.

A Bruguières, les salariés étaient 120 du temps de Mory Ducros. Les effectifs avaient déjà fondu de moitié avec la reprise de Mory Global. Mais c'est fois s'en est bien fini.

Durant un mois,l'administrateur judiciaire sera chargé de "mener à bien les consultations avec les organisations syndicales" et de "procéder aux licenciements des salariés" de l'entreprise, selon le tribunal. "Pendant cette période d'un mois, on va se battre pour consolider le PSE (plan de sauvegarde de l'emploi", a expliqué à l'issue de l'audience Thomas Hollande, avocat du comité d'entreprise de MoryGlobal et fils du président François Hollande.
"L'objectif, c'est qu'ils puissent obtenir les mêmes conditions de départ que leurs collègues qui sont partis il y a un an" après la faillite de Mory
Ducros, a poursuivi Maître Hollande. Ces indemnités, "les salariés sont en droit de les obtenir, vu tout ce qu'ils ont donné à l'entreprise".

Sur le même sujet

Hérault : des agriculteurs dénoncent la récupération de terres agricoles pour produire de l'électricité verte

Les + Lus