• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Quand des petites communes mutualisent leurs moyens pour conserver leur fête du 14 juillet

Les préparatifs du feu d'artifice à Gourdan-Polignan. / © Eric Foissac / France 3 Midi-Pyrénées
Les préparatifs du feu d'artifice à Gourdan-Polignan. / © Eric Foissac / France 3 Midi-Pyrénées

Pas question de sacrifier le traditionnel feu d'artifice du 14 juillet et pourtant, les communes font face à de plus en plus de difficultés économiques. Beaucoup d'entre elles ont fait le choix de se rapprocher et mutualiser la fête. C'est le cas de Montréjeau et Gourdan-Polignan, en Haute-Garonne.

Par Laurence Boffet

Face à la baisse des dotations de l'Etat et au manque de moyens, certaines communes ont fait le choix de renoncer purement et simplement à la célébration du 14 juillet. D'autres ont choisi le compromis pour conserver leur feu d'artifice. Plusieurs d'entre elles mutualisent désormais leurs moyens pour organiser l'évènement. C'est le cas de Montréjeau et Gourdan-Polignan en Haute-Garonne. Si un pont sur la Garonne les sépare, ces deux communes s'associent de plus en plus souvent. Et depuis deux ans, elles organisent ensemble cette célébration de la fête nationale. L'évènement qui leur coûtait avant chaque année 5 000 euros chacune leur revient désormais à 6 200 euros à deux. 

Voyez le reportage de Marie Martin et Eric Foissac :
Mutualisation des moyens pour les feux d'artifice
Pas question de sacrifier le traditionnel feu d'artifice du 14 juillet et pourtant, les communes tirent la langue et lorgnent sur la moindre économie. Beaucoup d'entre elles ont fait le choix de se rapprocher et de mutualiser la fête. C'est le cas des communes de Montréjeau et Gourdan-Polignan, en, Haute-Garonne.  - Marie Martin / Eric Foissac

 

Sur le même sujet

Occitanie : les aides européennes en danger

Les + Lus