300 policiers ont manifesté vendredi soir à Toulouse

La Marseillaise a retenti place Saint-Etienne. / © Pascale Lagorce/France 3 Midi-Pyrénées
La Marseillaise a retenti place Saint-Etienne. / © Pascale Lagorce/France 3 Midi-Pyrénées

Près de 300 policiers se sont rassemblés, vendredi soir, place du Capitole, pour exprimer leur ras-le-bol et leur colère, face au manque de moyens et de reconnaissance. Ils se sont ensuite rendus sous les fenêtres de la Préfecture où ils ont entonné la Marseillaise. 

Par Marie Martin

Le mouvement ne faiblit pas. Bien au contraire. 
Pour la quatrième nuit consécutive, des policiers toulousains se sont rassemblés, vendredi soir, place du Capitole. Ils dénoncent pêle-mêle le laxisme de la justice, le manque de moyens qui leur sont alloués et l'absence de reconnaissance envers une profession ultra-sollicitée depuis plusieurs mois. 

Près de 300 policiers se sont ensuite rendus place Sait-Etienne, sous les fenêtres de la Préfecture. Ils ont entonné la Marseillaise et quelques slogans comme "Cazeneuve, démission !".
Le Préfet de région devrait recevoir une délégation de policiers mardi.

Rappelons que ces rassemblements de policiers sont organisés de manière spontanée, en dehors des actions syndicales. Les principaux syndicats de police se déchirent d'ailleurs sur la conduite à tenir pour accompagner - ou non - ces "manifestations" autonomes... 

Voir ici le reportage de Mathilde Laban et Jean-Luc Pigneux, de France 3 Midi-Pyrénées : 

Toulouse : malaise des policiers
Le mouvement de grogne des policiers ne faiblit pas. Le point sur cette mobilisation spontanée.  - Mathilde Laban et Jean-Luc Pigneux

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus