Le 3966 à bout de souffle, les médecins régulateurs en grève à Toulouse

© France 3
© France 3

L'année 2018 débute difficilement pour les médecins régulateurs de la Haute-Garonne. Ils sont en grève illimitée depuis lundi 1er janvier. Ils n'arrivent plus à gérer l'explosion des appels au 39 66. La députée "En Marche" Monique Iborra leur a rendu visite pour mieux comprendre leur malaise.

Par Pascale Lagorce

Les médecins régulateurs, qui assurent l'accueil téléphonique aux côtés du Samu, sont en grève depuis lundi à Toulouse (31). Ils protestent contre le manque d'effectif et la disparité des salaires. Ils disent être payés 70 € de l'heure, alors que pour le même travail, les médecins de garde de Montpellier touchent 92 € et ceux de Bordeaux 115 €.

Ces médecins sont ceux qui répondent au téléphone et font une consultation téléphonique quand vous contactez le 3966. Ce sont les 80 médecins de l'association Régul 31, qui gèrent avec le Samu de la Haute-Garonne les appels des patients. Le 39 66 sert à joindre un médecin libéral en dehors des horaires de cabinet. Actuellement, ils doivent répondre à 2500 appels par jour.


Reportage de Christine Ravier et Marc Raturat
Le 3966 à bout de souffle, les médecins régulateurs en grève à Toulouse

Sur le même sujet

Baillargues : fermeture d’un des passages à niveau les plus dangereux de France

Les + Lus