• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

500 emplois menacés chez Thalès Alenia Space à Toulouse et Cannes

Thalès Alenia Space fait face à une baisse des commandes de satellites / © MAXPPP/THIERRY BORDAS
Thalès Alenia Space fait face à une baisse des commandes de satellites / © MAXPPP/THIERRY BORDAS

Thales Alenia Space s'apprête à supprimer des postes. Environ 500, répartis sur les établissements de Toulouse et de Cannes. Depuis deux ans l'entreprise spécialisée dans la conception et la fabrication des charges utiles pour les satellites fait face à une baisse de ses commandes.

Par Sophie Pointaire

Thalès Alénia Space traverse une période difficile. La direction du fabricant franco-italien a annoncé mercredi en Comité Central d'Entreprise qu'il y avait 500 postes en sureffectif qui pourraient être supprimés en 2019.
Des suppressions de postes qui se feront dans un premier temps sur la base de départs volontaires et de départs à la retraite non remplacés. Les sites de Toulouse (2500 emplois) et Cannes (2000 emplois) sont concernés. 


Des commandes de satellites en baisse 


Thales Alenia Space subit une baisse des commandes de satellites de télécommunication et d'observation. Le fabricant est quelque part victime de son succès: les satellites déja en orbite depuis quelques années ont une durée de vie plus longue que prévue, les sociétes qui les exploitent tardent donc à les renouveler.  
Selon le syndicat majoritaire FO, l'Etat actionnaire ne joue pas son rôle, ses exigences de profit sont jugées trop importantes dans le contexte actuel. La direction elle étudie dans le détail ses prévisions de commandes pour les mois à venir avant d'annoncer la répartition de ces suppressions de postes sur les sites de Toulouse et Cannes. 
 

Sur le même sujet

Hérault : un

Les + Lus