Agriculteurs en colère à Toulouse : le blocus, la victoire et le cochon

© F.Valery/France 3 Occitanie
© F.Valery/France 3 Occitanie

Les agriculteurs d'Occitanie ont obtenu une victoire : le maintien de nombreuses communes sur la carte des zones agricoles défavorisées. Ce mercredi ils avaient bloqué l'accès à Toulouse et se sont installés sur la rocade. Ils devaient lever le camp après avoir mangé le cochon grillé au barbecue.

Par Juliette Meurin

Les agriculteurs d'Occitanie ont réussi un coup de maître ce mercredi. Après plusieurs semaines de manifestations dans de nombreux départements, ils ont paralysé Toulouse bloquant tous les accès autoroutiers autour de la ville. Ils se sont installés sur la rocade toulousaine en attendant des nouvelles de leurs représentants reçus à Paris au ministère de l'agriculture.


© F.Valery/France 3 Occitanie
© F.Valery/France 3 Occitanie



En pleine heure de pointe plus aucune voiture ne pouvait accéder au périphérique. En fin d'après midi les agriculteurs ont commencé à faire griller un cochon pour dîner tranquillement sur la chaussée vide. C'est à peu près à ce moment là qu'ils ont eu des nouvelles de la réunion parisienne. Et les nouvelles sont rassurantes, le ministère a vraisemblablement accepté de revoir les critères qui permettent à une commune d'être sur la carte des zones agricoles défavorisées et qui donnent ainsi des aides financières aux exploitants agricoles.
Le nombre de zones qui disparaissent de cette carte dans l'ex région Midi-Pyrénées serait bien moins élevé que prévu : au lieu de perdre 472 communes, la région en perd 182.

C'est une victoire indéniable pour les agriculteurs d'Occitanie mais ils restent méfiants. Sur la rocade en début de soirée un agriculteur invitait ses collègues à  "rester tranquillement manger le cochon avant de rentrer à la maison" et à rester vigilants. "On aura gagné définitivement quand ce sera signé !"

Sur le même sujet

Aude : la pyrale du buis cause de nombreux dégâts

Les + Lus