Airbus : plusieurs compagnies aériennes concernées par des problèmes de peinture sur l'A350

Publié le
Écrit par Sylvain Duchampt avec Reuters
Qatar Airways est dans l'obligation de clouer au sol 20 de ses 53 avions Airbus A350 en raison de problèmes de peinture.
Qatar Airways est dans l'obligation de clouer au sol 20 de ses 53 avions Airbus A350 en raison de problèmes de peinture. © KARIM JAAFAR / AFP

Plusieurs compagnies aériennes rencontrent des défauts de peinture sur les avions Airbus A350, révèle lundi 29 novembre l'agence Reuters. Face à ce problème, la compagnie Qatar Airways a immobilisé 20 de ses 53 A350 et engage un bras de fer avec l'avionneur européen.

Ces dernières semaines, la compagnie aérienne Qatar Airways a décidé de clouer au sol 20 de ses 53 avions Airbus A350. En cause : la peinture de cet appareil se détériore prenant une apparence grêlée ou cloquée, laissant le fuselage en fibre de carbone exposé à d'éventuelles intempéries ou à d'autres dommages.

AU MOINS CINQ AUTRES COMPAGNIES CONCERNÉES

Selon l'agence Reuters, lundi 29 novembre, la compagnie qatarie n'est pas la seule à rencontrer ce problème avec le fleuron du constructeur européen. Finnair, Cathay Pacific , Etihad, Lufthansa et Air France (comme prestataire d'Air Caraïbes) connaissent et se plaignent de ces dégâts de peinture.

Airbus affirme qu'aucun risque n'existe pour la sécurité de l'A350 et qualifie le problème de "cosmétique".

Le constructeur a néanmoins reconnu auprès de Reuters l'existence d'une "usure précoce de la surface" qui, dans certains cas, avaient laissé apparaître "une sous-couche de treillis conçue pour absorber la foudre, qu'il s'efforce de corriger". 

DES QUESTIONS SUR LES RISQUES LIÉS À LA FOUDRE

Qatar Airways souhaite que l'origine du phénomène soit identifié et qu'une solution permanente soit trouvée afin de satisfaire le régulateur qatarie interdisant à 20 avions de la compagnie de décoller.

"Nous n'avons constaté aucun effet sur la structure de l'avion et les opérateurs continuent de voler avec des niveaux élevés de fiabilité opérationnelle", a déclaré auprès de l'agence anglosaxonne, l'ingénieur en chef de l'A350, Miguel Angel LLorca Sanz.

"Cela n'affecte pas du tout la protection contre la foudre en raison des marges (de sécurité) substantielles … Ce n'est pas du tout un problème de navigabilité", a-t-il rajouté.

Des centaines de millions de dollars de compensation sont en jeu dans ce bras de fer engagé entre le constructeur basé à Toulouse et Qatar Airways. Qatar Airways a interrompu les livraisons de 23 A350 supplémentaires en commande.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.