• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Ancien étudiant toulousain, l'architecte et théoricien de la “fonction oblique” Claude Parent est décédé samedi

Claude Parent / © DR
Claude Parent / © DR

L'architecte et théoricien de l'architecture Claude Parent, qui a notamment travaillé sur des centrales nucléaires, comme celle de Cattenom, est décédé samedi à l'âge de 93 ans

Par Michel Pech

Après des études de mathématiques, il a fréquenté  pendant dix ans l'atelier de Noël Le Maresquier aux Beaux-Arts de Toulouse, avant d'effectuer
des stages à Paris, dans de nombreux ateliers, notamment ceux de Jean Trouvelot et de Charles Le Corbusier.

La "fonction oblique"
De 1964 à 1968, il avait conceptualisé ,avec le philosophe Paul Virilio la "fonction oblique". L'architecte Jean Nouvel, qui fut son élève, a rappelé que Claude Parent, "récusant la ville verticale, a imaginé les inclisites, cités obliques où les habitants comme les montagnards vivent essentiellement sur les pentes, nouvelle organisation de l'espace basée sur la santé et le plaisir du corps en mouvement"..

Des églises, des centres commerciaux...
Parmi les projets représentatifs de ce concept de "fonction oblique", figurent l'église Sainte-Bernadette à Nevers (1963-1966), le complexe culturel de Charleville (1965), les centres commerciaux de Reims-Tinqueux (1969) et de Sens (1970).
Ce dessinateur passionné et virtuose réalise ensuite des ensembles commerciaux et socio-culturels (à Sens, Reims, Nevers), des immeubles de bureaux à Lyon, des collèges et lycées à Prague, tout en travaillant dans le domaine de l'architecture nucléaire (centrales de Cattenom et de Chooz).


Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus