Anniversaire : le 18 janvier 2005, le jour où l'A380 est présenté au monde entier depuis Toulouse

Le 18 janvier marque la date anniversaire de la présentation officielle de l'A380 à Toulouse. 16 ans après son lancement, le plus gros avion de ligne au monde n'est plus fabriqué. Retour sur une histoire qui finit mal.

L'A380 dans l'usine Airbus devant 5000 personnes le 18 janvier 2005.
L'A380 dans l'usine Airbus devant 5000 personnes le 18 janvier 2005. © GEORGES GOBET/AFP

18 janvier 2005, les caméras du monde entier sont braquées sur les usines Airbus à Blagnac près de Toulouse. Le constructeur européen a choisi cette date pour présenter officiellement son dernier né : l'A380.

Un jour historique

Ce jour là, le plus gros porteur jamais construit au monde est exposé dans le hall Jean-Luc Lagardère à Toulouse devant une foule réunissant plus de 5 000 personnes ainsi que les représentants des quatre principaux pays prenant part à ce projet : le premier ministre britannique Tony Blair, le président français Jacques Chirac, le chancelier allemand Gerhard Schröder et le premier ministre espagnol José Luis Rodríguez Zapatero. Les représentants des quatorze compagnies clientes et des personnalités de l'aéronautique et du transport aérien sont aussi présentes pour ce jour historique. 

Pendant deux heures, la cérémonie grandiose avec son et lumière retrace 35 ans d'aventure Airbus. L'avion devient immédiatement le symbole de la réussite européenne.

Dans son discours, le Président de la République de l'époque Jacques Chirac parle d'un :

Véritable paquebot du ciel (qui) fera date dans l'histoire de l'aviation, comme l'Eole de Clément ADER, comme la Caravelle, comme le Concorde.

18 janvier 2005 : présentation officielle de l'A380 à Toulouse

 

Premier vol d'essai : 3 mois plus tard

Le premier vol de l'A380 est calé trois mois plus tard. Le 27 avril 2005, aéroport de Toulouse. A 10 heures 29 précises, le "mastodonte" prend son envol pour un vol d'essai de 4 heures au dessus de Toulouse et des Pyrénées. A son retour, l'avion est applaudi par des milliers de spectateurs amassés le long de la piste. L'A380 fait alors la fierté des salariés d'Airbus.

Produit à plus de 250 exemplaires, l’Airbus A380 entre en service commercial en 2007. Sa capacité maximale est de 850 passagers. Certains d'entre eux n'hésitent pas à payer des sommes astronomiques pour s'offrir un siège dans le plus gros avion de l'histoire. Comme cet anglais qui déboursse 70 000 euros pour être le premier passager du vol inaugural le 15 octobre 2007 entre Singapour et Sydney.

Julian Hayward est le premier passager du vol inaugural de l'A380 en octobre 2007
Julian Hayward est le premier passager du vol inaugural de l'A380 en octobre 2007 © L.Bonaventure/AFP

Mais la suite de l'histoire est moins glorieuse. Trop gros, pas assez rentable, l'A380 ne fait plus recette auprès des compagnies aériennes. Ses commandes chutent.

Clap de fin en 2019

Quatorze ans à peine après sa présentation officielle, le 14 février 2019, Airbus annonce la fin de la production de l'A380, son vaisseau amiral dont les livraisons cesseront en 2021.  

Un clap de fin mis en scène par un pilote. Le 17 décembre 2020, la compagnie HiFly assure le dernier vol de son unique A380. Parti de Beja au Portugal pour rejoindre Toulouse, le pilote a voulu marquer le coup en dessinant un coeur dans le ciel !

Désormais, le géant des airs est la star des musées dédiés à l'aéronautique. A Aeroscopia, le musée de l'air et de l'espace à Toulouse, l'A380 détrône même le Concorde en nombre de visiteurs.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
airbus économie entreprises