Pour le dernier vol de son Airbus A380 , une compagnie aérienne portugaise lui fait dessiner un coeur dans le ciel

Pour le dernier vol, direction Toulouse, de son seul Airbus A380, une compagnie aérienne portugaise lui a fait dessiner un coeur dans le ciel. Le symbole d'une demande de moins en moins importante pour les très gros avions, renforcée par la crise du Covid-19.

Pour le dernier vol de son A380, la compagnie aérienne portugaise Hi Fly lui a fait dessiner un coeur dans le ciel.
Pour le dernier vol de son A380, la compagnie aérienne portugaise Hi Fly lui a fait dessiner un coeur dans le ciel. © Capture d'écran Flight Radar 24

Vous connaissez sûrement cette mode chez les cyclistes ou les coureurs utilisant leurs applications de courses afin de réaliser des dessins grâce aux satellites. C'est ce que l'on nomme le "Strav’Art" ou encore le "GPS drawing ". La pratique existe également chez les pilotes de ligne. 

Direction Toulouse pour sa retraite

Samedi 18 décembre, l'unique Airbus A380 de la compagnie portugaise Hi Fly, après avoir quitté l'aéroport de Beja (Portugal) pour se diriger ensuite vers Toulouse afin de "prendre sa retraite", a dessiné un coeur dans le ciel à 40 000 pieds d'altitude. Début novembre 2020, après plus de trois ans de bons et loyaux services, la compagnie a annoncé le retrait du "géant des airs" de sa flotte.  

Un adieu qui a fait verser des larmes à beaucoup d'entre nous. Une magnifique façon d'enregistrer le départ de cet avion unique qui fera partie de l'histoire mondiale de l'aviation.

Compagnie Hi Fly

Comme beaucoup d'autres compagnies aériennes à travers le monde, cette décision de ne pas prolonger la période de location de l'unique A 380 de Hi Fly est la conséquence directe de la pandémie de Covid-19, qui a considérablement réduit la demande pour les très gros avions. Air France a ainsi mis fin à l'exploitation de ses 9 Airbus gros porteurs en mai 2020.

53 aéroports, 33 pays, 4 continents

Cet appareil avait été récemment converti en version cargo, supprimant les sièges Economy pour répondre aux exigences de la crise du Covid-19. Il pouvait transporter 68 tonnes, offrait une capacité de 340 m3 et voler directement pendant plus de 17 heures. L'A380 9H-MIP aura visité 53 aéroports différents, dans 33 pays et à travers 4 continents. 

 

Le 14 février 2019, Airbus annonçait la fin de la production de l'A380. L'assemblage du dernier exemplaire de cet appareil d'exception s'est terminé mercredi 23 septembre à Blagnac (Haute-Garonne), près de Toulouse.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
airbus économie entreprises insolite