Après l'incendie de son entrepôt, Auchan-Direct abandonne son activité à Toulouse

L'intérieur du bâtiment est entièrement dévasté / © Pascale Lagorce France 3 Midi-Pyrénées
L'intérieur du bâtiment est entièrement dévasté / © Pascale Lagorce France 3 Midi-Pyrénées

5 mois après l'incendie qui a ravagé son entrepôt à Toulouse, Auchan a décidé de ne pas rouvrir son activité de livraisons de courses commandées sur internet. 29 salariés seront reclassés ou licenciés. 

Par Fabrice Valery

C'est un peu le sentiment de la double peine pour les 29 salariés d'Auchan Direct à Toulouse : en avril ils ont subi l'incendie de leur entrepôt, désormais ils savent qu'Auchan a décidé de ne pas rouvrir et cesse à Toulouse son activité de livraisons de courses commandées sur internet.

Le 16 avril dernier, un incendie détruit la quasi-totalité du dépôt de Auchan-Direct à Toulouse. La trentaine de salariés est mise au chômage technique. Depuis, le groupe Auchan, dont le siège est dans le Nord-Pas de Calais, a décidé de ne pas reprendre cette activité à Toulouse. "Nous pensons que reprendre l'activité après l'incendie, explique un porte-parole d'Auchan, aurait nécessité un investissement considérable et des travaux qui auraient duré un an. Et puis le contexte concurrentiel a évolué sur la zone de Toulouse : il y a de plus en plus de drive. Nous avons donc décidé de ne pas rouvrir". 

Selon Auchan, les 29 salariés, "qui sont toujours rémunérés", vont se voir proposer des reclassements, soit dans d'autres sites Auchan-Direct à travers la France, soit dans des drive ou des hypermarchés de la région. 

Mais du côté des salariés (livreurs, préparateurs de commandes ou administratifs) l'inquiétude domine : si les propositions de reclassement en France ou même à l'étranger sont refusées, ils seront licenciés. Après l'incendie, il leur faut donc affronter désormais une nouvelle épreuve. 

Sur le même sujet

Les + Lus