• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Après le saccage de l'exposition photo contre l'homophobie, la ville de Toulouse porte plainte

© Emmanuel Wat/France 3 Midi-Pyrénées
© Emmanuel Wat/France 3 Midi-Pyrénées

Le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc a annoncé sur twitter que la ville de Toulouse allait porter plainte après le saccage de l'exposition des photographies d'Olivier Ciappa consacrée aux couples homosexuels dans la nuit de vendredi à samedi

Par VA.

Le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc l'a annoncé dimanche en début d'après-midi sur twitter :

L'exposition des photographies d'Olivier Cappa contre l'homophobie avait été vandalisée à Toulouse dans la nuit de vendredi à samedi sur les grilles du Jardin du Grand Rond

Ces photos montraient des couples homosexuels et hétérosexuels enlacés ou des familles homoparentales. Elles ont été déchirées ou couvertes de graffitis comme "PD" ou "Honte".

"Six jeunes violents", d'après des témoins, ont été vus en train d'endommager cette exposition contre l'homophobie.

"Cette violence intervient à deux jours des élections. A deux jours d'un futur succès presque assuré aux régionales du FN. Ce même FN qui vient quand même d'annoncer vouloir supprimer l'intégralité des subventions aux associations LGBT s'ils étaient élus", écrit Olivier Ciappa, sur sa page Facebook, appelant à combattre l'assertion selon laquelle "l'homophobie n'existe pas".

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus