AVIONS. L'incroyable vol de deux Airbus A340 en Lituanie, l'Iran les a détournés pour contourner les sanctions économiques

L'Iran s'est emparé de deux avions stationnés en Lituanie, a annoncé jeudi 20 juin la chaîne publique du pays. Les avions devaient se rendre au Sri Lanka et aux Philippines. Les deux Airbus A340, loués par la société gambienne Macka Invest, ont mystérieusement atterri en Iran.

C'est un scénario digne d'un long-métrage. L'Iran a récupéré clandestinement deux Airbus A340 en Lituanie. Fin février, les avions, qui devaient voler vers l'Asie du Sud-Est ont finalement atterri en Iran.

Deux A340 "subtilisés" par l'Iran

Les deux Airbus A340 ont été subtilisés sur l'aéroport de Siauliai en Lituanie comme le rapporte le Figaro. Les faits remontent au début de l'année 2024. Les appareils appartenaient à la société de leasing gambienne "Macka Invest".

Selon la chaîne publique de Lituanie, "ces deux A340 devaient voler vers le Sri Lanka et les Philippines". L'autorisation de décollage avait été donnée pour les deux vols. Sauf qu'ils ne sont jamais arrivés à destination. Ils ont atterri en Iran, où leurs transpondeurs ont été éteints.

Un troisième avion sauvé


Peu de temps après, la plateforme aérienne "ch-aviation" a rapporté, qu'un avion avait atterri à l'aéroport de Mehrabad à Téhéran. Le deuxième s'était posé sur le tarmac de l'aéroport de Konarak à Chabahar, dans le sud du pays. Un butin estimé à 300 millions de dollars.

Un troisième avion, appartenant toujours à "Macka Invest" est lui resté à Siauliai. Selon la directrice de l'aéroport, Aurelia Quezada, qui s'est exprimé publiquement, "il n'a pas été autorisé à décoller en raison des pièces de rechange qu'il transportait".

Contourner les sanctions

"Son vol était prévu vers les Philippines, mais nous pensions qu’il pourrait finir en Iran comme les deux premiers avions", a-t-elle déclaré. "Lorsque nous avons appris que le premier avion avait atterri en Iran, nous ne l'avons tout simplement pas laissé partir". Des propos rapportés par le site Internet du service national lituanien LRT.

Ces avions doivent permettre à la compagnie aérienne iranienne Mahan Air de renouveler sa flotte, tout en contournant les sanctions américaines, liées au programme nucléaire iranien. En 2020, le régime iranien s'était déjà offert deux anciens A340 de l’armée de l’air française, vendus aux enchères en 2020. Les deux quadriréacteurs avaient été rachetés 840.000 euros aux enchères, et récupérés après un improbable périple d'Istres à l’Indonésie.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité