• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

AZF : la responsabilité de l'Etat examinée par le Conseil d'Etat

L'entrée de l'usine AZF le jour de l'explosion / © MaxPPP
L'entrée de l'usine AZF le jour de l'explosion / © MaxPPP

L'Etat pourrait-il être condamné pour sa responsabilité dans l'explosion de l'usine AZF, le 21 septembre 2001 ? Le Conseil d'Etat examine ce mercredi 26 novembre les éventuelles carences de L'Etat concernant les contrôles de conformité et la sécurité des installations de l'usine chimique. 

Par Marie Martin

L'Etat français a-t-il eu une quelconque responsabilité dans la catastrophe d'AZF, qui a fait 31 morts et des milliers de blessés et de sinistrés, le 21 septembre 2001, à Toulouse ?
En janvier 2013, la cour d'appel administrative de Bordeaux avait condamné l'Etat pour insuffisance de contrôles de la conformité et de la sécurité des installations de l'usine et plus spécialement du hangar 221, qui a explosé ce jour-là. 
L'Etat avait fait appel.
Aujourd'hui, mercredi 26 novembre 2014, le Conseil d'Etat examine cet appel. D'une condamnation pourrait découler un renforcement des contrôles des sites dangereux, classés Seveso, ce que les associations de victimes de l'explosion appellent de leurs voeux. 
La décision du Conseil d'Etat sera mise en délibéré à l'issue de l'audience. 

Voir ici le reportage de Delphine Gérard et Marc Lasbarrères de France 3 Midi-Pyrénées : 

AZF : conseil d'Etat

 

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus