• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Blagnac (Haute-Garonne) : la lutte contre les moustiques a commencé

Selon la préfecture du Tarn, il s'agit d'un cas importé. / © Max Rosereau / Maxppp
Selon la préfecture du Tarn, il s'agit d'un cas importé. / © Max Rosereau / Maxppp

Des semaines de pluie suivies d'une vague de chaleur, des conditions qui favorisent le retour du moustique dans la région. Tous les départements sont concernées

Par Michel Pech

Les dispositifs sont nombreux: répulsifs d'abord, pour éloigner l'ennemi. Comme les classiques produits à la citronelle ou les plantes. Lavande, mélisse, basilic, menthe poivrée... ou géranium.

Eau stagnante : danger
Mais pour être vraiment efficace et faire baisser le nombre de moustiques, c'est aux larves qu'il faut s'attaquer. En vidant l'eau stagnante et les pots de fleurs, en installant des pièges si nécessaire. De moins de 20 à plus de 200 euros, la gamme est large.

Lutte de masse
La lutte contre les moustiques se pratique aussi à grande échelle. Une chauve-souris pipistrelle peut en manger 2000 par nuit. Dans un mois, une quarantaine de nichoirs auront été installés par la mairie de Blagnac. Les 10 premiers sont en place avec l'aide d'élèves des écoles voisines.
Depuis trois ans, la mairie a également introduit dans certains bassins des gambusies, des poissons mangeurs de larves. Si malgré tout ça, des moustiques parviennent jusqu'à votre terrasse, le recours à la force reste une valeur sûre.

Vidéo : le reportage de Frédéric Fraisse et Eric Foissac

Sur le même sujet

"Si une cathédrale brûle, elle est appelée à être rebâtie"

Les + Lus