Blagnac lance une offensive contre le moustique tigre

la chauve-souris, principal prédateur du moustique, en mange entre 20 et 30 000 par nuit. / © Virginie Beaulieu/France 3 Occitanie
la chauve-souris, principal prédateur du moustique, en mange entre 20 et 30 000 par nuit. / © Virginie Beaulieu/France 3 Occitanie

L'été 2017 restera dans les mémoires pour l'invasion de moustiques tigres ayant sévi dans l'agglomération toulousaine. L'épisode devant se répéter, la ville de Blagnac, près de Toulouse, a décidé de passer à l'attaque. Avec l'aide notamment des chauve-souris. 

Par Marie Martin

Comment éviter de passer l'été à venir claquemuré dans les maisons, à l'abri du moustique tigre ?

Les habitants de l'agglomération toulousaine se souviennent sans joie aucune de l'été 2017 et l'invasion de cet insecte nuisible. 
Rien n'indiquant - au contraire - qu'il passera son chemin cette année, il faut donc s'organiser. 

La municipalité de Blagnac, par exemple, a décidé de passer à l'attaque. Mais de manière naturelle.
Il s'agit de s'appuyer sur la chauve-souris, le principal prédateur du moustique. Une réputation tout sauf exagérée puisque la chauve-souris est capable d'ingurgiter entre 20 et 30 000 moustique par nuit !

Inutile d'expliquer plus avant la nécessité de les bichonner et de les convaincre de prendre leurs quartiers d'été dans nos jardins. Les écoles ont fabriqué des nichoirs qui sont peu à peu installés dans les jardins publics et à proximité des établissements.

Comme cet hébergement de circonstance ne suffira sans doute pas, la ville de Blagnac envisage également de s'attaquer aux larves du moustique. Un produit écologique antilarvaire (qui ne présente pas de risque pour la santé) va être pulvérisé sur tous les points d’eau et zones humides de la ville. 

Troisième point et non des moindres : l'implication de tous les habitants. Car contrairement aux idées reçues, le moustique tigre ne vient pas de la Garonne mais prolifère dans les jardins grâce notamment aux eaux stagnantes. Ce sont donc ces dernières qu'il faut impérativement éradiquer si l'on veut passer un été plus tranquille...

Des initiatives similaires sont prises également à Toulouse, comme ont pu le constater Thierry Sentous et Virginie Beaulieu, de France 3 Occitanie :

Toulouse : offensive anti-moustique tigre



Sur le même sujet

Perpignan : nouvelle manifestation en soutien aux indépendantistes catalans en prison

Près de chez vous

Les + Lus