• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Blagnac : rassemblement ce mardi des salariés de Téléperformance contre les suppressions d’emplois prévues par SFR-Numéricable

© MAXPPP
© MAXPPP

Une grève, soutenue par la CGT et la CFE-CGC, est prévue chez SFR mardi 6 septembre 2016, en réponse aux 5000 suppressions d’emplois prévues. Les employés de Télépreformance ont annoncé un débrayage en soutien ce mardi après-midi.

Par Yann Lagarde

"SFR est en sureffectif", c’est ainsi que Patrick Drahi avait parlé de sa dernière acquisition, lors d’une conférence de presse à New York en juin 2016.

Une manière d’annoncer les futures purges chez le personnel : 5000 suppressions chez SFR Numéricable, rien qu’en interne, et 3000 chez les sous-traitants, dont Téléperformance France fait partie.

La multinationale française, qui réalise une partie importante de ses activités avec l’entreprise de Patrick Drahi, est l’un des leaders pour les services de relations client et d’assistance technique.
Quatre sites en France sont concernés par ces compressions de personnel, Blagnac, Lyon, Belfort et Le Mans.

L'antenne de Blagnac, qui réalise 50% de ses activités avec SFR, est la plus visée. La CGT a annoncé un rassemblement, ce mardi 6 septembre à 14 heures devant les locaux de leur société.
Un débrayage en soutien aux employés de SFR, mais également par crainte d’être touchés par ces futures compressions de personnel.

Les méthodes de management de cette entreprise avait déjà fait parler d’elles en mars dernier, lorsque la direction avait demandé à certains salariés d'envoyer un mail à l’avance pour demander « une pause pipi ». Un règlement auquel la direction avait finalement renoncé.

Sur le même sujet

Hérault : l'école de Montblanc près de Béziers occupée par des parents d'élèves

Les + Lus