Les Castalides, ancien “immeuble de la honte” à Toulouse, sera finalement rasé en 2019

L'immeuble des Castalides / © MaxPPP
L'immeuble des Castalides / © MaxPPP

Le maire de Toulouse indique que le rachat de l'ensemble des appartements a pris plus de temps que prévu et que le bâtiment sera bien rasé, sans doute au printemps prochain. 

Par Fabrice Valery

C'est finalement en 2019, sans doute au printemps, que l'immeuble des Castalides sera rasé à Toulouse. Annonce faite ce lundi par le maire LR de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, lors de sa conférence de presse de rentrée.

Baptisé "l'immeuble de la honte", le dossier des Castalides dure depuis une douzaine d'années à Toulouse. Construit à l'origine pour des logements étudiants, l'immeuble s'était dégradé et était devenu au fil des ans le symbole du logement insalubre à Toulouse. 

Evacué en 2013, il est depuis muré et inhabité. En 2016, Jean-Luc Moudenc avait annoncé que l'immeuble serait rasé. La municipalité précédente avait prévu la réhabilitation de l'immeuble, mais l'actuelle majorité a préféré le choix de la destruction, avant d'installer sur place un nouveau projet d'habitat.

Dans un premier temps, il était question de détruire les Castalides fin 2017 ou début 2018. Mais le rachat des logements a pris plus de temps que prévu : il a fallu que la ville et l'office HLM Toulouse Métropole Habitat rachètent, un à un, les 400 logements à des propriétaires privés. Cette procédure longue et compliqué est en train de s'achever a indiqué Jean-Luc Moudenc et l'immeuble devrait être rasé au printemps 2019. 

 

Sur le même sujet

Les + Lus