Ce que l'on sait des deux cambrioleurs qui ont causé la mort d'un homme près de Toulouse

Jeudi après-midi, deux cambrioleurs en fuite ont percuté et tué le conducteur d'un scooter avec une voiture volée, à Auzeville-Tolosane, près de Toulouse. Tous deux âgés d'une vingtaine d'années, ils se sont rendus à la police dans la nuit et sont actuellement en garde-à-vue.

Ils étaient toujours entendus par les gendarmes vendredi après midi. Les deux cambrioleurs qui ont percuté et tué le conducteur d'un scooter jeudi après-midi près de Toulouse ont été placés en garde-à-vue à la gendarmerie de Toulouse.

Deux hommes d'une vingtaine d'années

On en sait désormais un peu plus sur leur profil. Les deux jeunes hommes sont âgés d'une vingtaine d'années, originaires de Toulouse et de Balma. Jeudi après-midi, après un cambriolage à Auzeville-Tolosane, ils ont pris la fuite à bord d'une voiture volée et faussement plaquée. Aucun des deux n'a son permis de conduire.

Dans leur fuite, ils ont violemment percuté un homme d'une cinquantaine d'années qui conduisait un scooter. Ce dernier est mort des suites de ses blessures.

Déjà connus des services de police

Les gendarmes et la police se sont ensuite lancés à leur poursuite mais ont perdu leur trace dans le quartier de la Roseraie. Vers 4h du matin, dans la nuit de jeudi à vendredi, les deux hommes ont fini par se rendre à la police, au commissariat de Toulouse. Ils ont été placés en garde-à-vue, à l'issue de laquelle ils pourraient être mis en examen pour homicide volontaire.

Les deux hommes étaient déjà connus, défavorablement, des services de police. L'enquête devra avant tout déterminer avec plus de précision l'enchaînement des événements, ainsi que le rôle et la responsabilité de chacun dans les tragiques événements de jeudi après-midi.

L'investigation devrait aussi permettre de connaître l'origine de la voiture volée avec laquelle ils ont percuté le conducteur de scooter et de déterminer si les deux malfaiteurs ont commis d'autres infractions encore inconnues des services de police.

 
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité