"Cette œuvre a été choisie par les Toulousains", une fresque géante vandalisée en bordure du canal du midi, la mairie porte plainte

Une fresque représentant un brochet réalisé en bordure du canal du midi à Toulouse (Haute-Garonne) a été vandalisée, recouverte d'un large rectangle de peinture grise. La mairie a décidé de porter plainte. L'artiste qui a réalisé cette œuvre de 64 mètres ne comprend pas un tel acte de dégradation.

La fresque dite "le brochet" a été vandalisée à Toulouse (Haute-Garonne). Elle avait été installée depuis deux ans. La municipalité à porter plainte. De son côté l'artiste ne comprend pas un tel acte et se dit déçue.

La mairie porte plainte

C'est en bordure du canal du midi que trônait fièrement ce brochet de 37 mètres de long. Une œuvre réalisée en 2022 après un appel d’offres : "Cette œuvre a été choisie par les Toulousains eux-mêmes", raconte Sandrot, l'artiste qui l'a réalisée. "Elle avait obtenu plus de 60% des votes".

Aujourd'hui un grand rectangle de peinture grise recouvre le brochet. Inadmissible pour la municipalité, qui a porté plainte le 6 mars dernier. Une élue de Toulouse, Cécile Dufraisse, rappelle sur X (ex twitter) : "Nous répondrons à chaque fois avec la plus grande fermeté sur ce type d'actes irrespectueux et inciviques".

"Forcément je suis déçue"

Ce brochet c'est l'œuvre de l'artiste Sandrot, originaire de Marseille et spécialisée dans les représentations animales. Elle a été alertée des dégradations par les personnes qui la suivent sur les réseaux sociaux : "Ils voyaient ce gros rectangle en passant devant", témoigne Sandrot. "Ils ont même cru que j'allais peindre une nouvelle œuvre et trouvaient ça dommage car ils aimaient ce brochet".

"Forcément je suis déçue", poursuit l'artiste, qui avait fait un Facebook live au moment de sa réalisation. "C'est une œuvre symbolique qui mettait en avant la diversité et la beauté du canal du midi. Je n'aurais pas imaginé que l'art soit la victime d'une guerre probablement contre la municipalité".

Déjà vandalisée

La fresque avait été réalisée en juin 2022. Au total cinq jours de travail pour une quarantaine d'heures de peinture à la perche. Une œuvre gigantesque de 64 mètres de longueur : "L'association de pêche toulousaine s'était investie et m'avait aidée à préparer la sous-couche à l'époque".

Mais le brochet est devenu la cible des taggers à plusieurs reprises : "Deux semaines après mon retour à Marseille, une grosse vague a été peinte tout le long avec une inscription : les murs aux Toulousains", raconte Sandrot. "J'ai dû revenir pendant trois jours pour la repeindre".

Sandrot ne pense pas qu'il s'agisse d'une attaque personnelle. Elle envisage déjà l'avenir de la fresque. Elle réfléchit à "un processus qui contournerait le problème et pourrait rendre le brochet à nouveau visible par les Toulousains".

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité