Chloroquine : plus de 200000 signatures pour la pétition lancée par l'ancien maire de Toulouse Phillipe-Douste-Blazy

l'hydroxychloroquine préconisé par le docteur Philippe Douste-Blazy / © MAXPPP/Nicolas Creach
l'hydroxychloroquine préconisé par le docteur Philippe Douste-Blazy / © MAXPPP/Nicolas Creach

Avec une dizaine de médecins, Philippe Douste Blazy, professeur de médecine en épidémiologie, signe une pétition en ligne pour l’utilisation de l’hydroxychloroquine. L’ancien ministre de la santé et ancien maire de Toulouse, est un ardent défenseur des travaux du professeur Raoult.

Par Pierre-Jean Vergnes

La Pétition a été lancée ce vendredi 03 avril sur internet sur le site change.org avec ce titre « Traitement Covid-19 : #NePerdonsPlusDeTemps ».
Avec 11 autres médecins et professeurs de médecine, Philippe Douste-Blazy demande à ce que les médecins puissent prescrire de l'hydroxychloroquine à tous les malades du coronavirus. Ce Lundi matin 06 Avril, la pétition a obtenu 217000 signatures.

Dans un entretien accordé à nos confrères de Franceinfo Philippe Douste-Blazy l'avoue, "nous n'avons pas de certitudes" sur l'efficacité réelle du traitement à la chloroquine associée à un antibiotique. "Mais lorsqu'on est en guerre dans une bataille, les certitudes, elles arrivent à la fin, lorsqu'on compte le nombre de morts", explique l'ancien ministre de la Santé.

Pour l'utilisation de la chloroquine

Il déplore qu'"aujourd'hui le décret ministériel ne permet aux médecins que de soigner les gens qui ont des formes sévères. Or, on sait que c'est dans les formes sévères que ce médicament ne marche pas". Philippe Douste-Blazy estime que "si vous donnez le traitement le plus tôt possible, il est plus efficace. Et donc, si vous voulez désengorger les hôpitaux, si vous voulez avoir moins de gens à l'hôpital, et moins de gens en réanimation. Moi, je pense que c'est ce qu'il faut faire »

Le professeur Philippe Douste-Blazy fait parti du conseil d’administration de l’Institut Hospitalier Universitaire de Marseille dirigé par le professeur Raoult.
Le traitement à base de chloroquine ne fait pas l’unanimité dans le monde médical. Actuellement des tests sont menés sur le territoire pour étudier l’impact de ce médicament sur les personnes atteintes du Covid-19.

à propos de Philippe Douste-Blazy

Philippe Douste Blazy est né le 01 janvier 1953 à Lourdes (65)
Diplomé de la faculté de médecine de Toulouse en cardiologie, il devient par la suite professeur de médecine en épidémiologie.
Il entre en politique en 1989 en devenant maire de Lourdes sous l’étiquette centriste
En 2001 il devient maire de Toulouse jusqu’en 2004.
Philippe Douste Blazy a également été député des Hautes-Pyrénées, député de la Haute Garonne et député européen.
Il a été plusieurs fois ministre. Ministre de la santé en 93 sous le gouvernement Balladur, puis successivement ministre de la culture, ministre des solidarités et de la santé, ministre des affaires étrangères sous les mandats du président Jacques Chirac

Sur le même sujet

Les + Lus