Cet article date de plus de 3 ans

CLS, l'entreprise toulousaine qui veille sur les skippers du Vendée Globe

Bien loin de la mer, c'est une entreprise toulousaine qui localise les bateaux du Vendée Globe et les éventuels icebergs qui pourraient croiser leur route. Un rôle déterminant pour la sécurité des skippeurs que CLS assure depuis la première course en 1989.

Au centre opérationnel de Toulouse, on surveille icebergs et bateaux 24 h/24.
Au centre opérationnel de Toulouse, on surveille icebergs et bateaux 24 h/24. © France 3 Midi-Pyrénées
C'est un peu la vigie du Vendée Globe. Depuis la première édition de la course, en 1989, l'entreprise toulousaine CLS veille à la sécurité des skippers grâce à ses satellites. Dans son centre opérationnel, les moindres déplacements des bateaux sont suivis 7 jours sur 7 ce qui permet d'établir entre autres le classement et la cartographie de la course. Mais CLS, leader mondial de la sécurité maritime, surveille aussi les icebergs, ces dangers de haute-mer qui pourraient croiser la route des bateaux... 

Voyez le reportage de Christophe Romain et Yann-Olivier d'Amontloir :
durée de la vidéo: 01 min 47
CLS, la "vigie" du Vendée Globe
Grâce aux données transmises par CLS, la direction de course adapte en permanence la route des skippers pour leur éviter des dangers. L'entreprise suit d'autres courses maritimes : la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro. Elle a également décroché l'an dernier un contrat de 4,5 millions d'euros avec le Grand Paris. Une des ses filliales va surveiller pendant 15 ans les mouvements du sol liés aux travaux du "Grand Paris Express", la grande infrastructure ferroviaire prévue en Ile-de-France.CLS existe depuis 1986 à Toulouse.
Cette filiale du CNES, de l’IFREMER et de la société d’investissement ARDIAN est spécialisée dans la fourniture de services satellitaires pour la gestion des ressources marines, la surveillance environnementale et la sécurité maritime. Elle offre aussi ses services pour le support aux opérations pétrolières et le suivi du transport terrestre. Elle a réalisé un chiffres d'affaires de 108,7 millions d'euros en 2015.
Elle comptait 550 salariés.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vendée globe sport voile espace sciences sorties et loisirs