Comment faire le buzz en 2020 : construire un monolithe

Publié le

De mystérieux obélisques en métal ont été découverts ces dernières semaines en Europe et de l’autre côté de l’Atlantique. Mais c'est à Toulouse, sur les hauteurs de Pech-David, que le nouveau monolithe est apparu ce mercredi. 

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Ce n’est pas un phénomène paranormal. Ni l'oeuvre d'un extraterrestre. Juste de quoi attirer l'attention.

Le mystère s'éclaircit

A Toulouse, sur la colline de Pech-David, un monolithe en métal a fait son apparition.
Du haut de ses 2 mètres 50, l'imposant obélisque surplombe la Garonne et Toulouse. Installé sur un socle, le monolithe brille de son métal.
Il est rectangulaire alors que les autres sont triangulaires.

Car, ce n'est pas le premier en France, un intrigant monolithe en métal a été trouvé en périphérie du Havre ces derniers jours. Dans les Deux-Sèvres, un autre mystérieux monolithe a été découvert sur la commune d’Exireuil.
 

Profiter de la vague

Ludovic Liaigre, chaudronnier-métallier, est le créateur du monolithe du Puits d'Enfer dans les Deux-Sèvres. Celui retrouvé en Seine-Maritime près du Havre est l'oeuvre de Mathieu Le Corre. Ce gérant d'une entreprise de communication a vu son activité baisser pendant le confinement : "J'errais sur Internet et j'ai vu des informations passer sur ces monolithes. On a décidé avec des collègues de rigoler un peu et de fabriquer le nôtre. Cela ne nous a pas pris beaucoup de temps. On a commencé à 11 heures et à 15 heures, l'objet était installé".

A Toulouse, c'est l'association Bricks festival qui a créé ce monolithe pour faire parler d'elle et renouer avec son public.
Pour cause de pandémie, la 2ème édition de cette scène musicale électronique prévue en juin 2020 a été annulée. L'équipe de Bricks festival a donc décidé de reprendre et faire vivre le mouvement actuel autour des mystérieux monolithes posés aux Etats-Unis et un peu partout dans le monde.

L'objectif est de remettre la culture sur les rails, qui est au point mort depuis mars 2020.
Sur ce monolithe, ils ont gravé en petit les nouvelles dates et les coordonnées GPS du Bricks festival, sans aucune autre information.
"L'idée a été d'ouvrir le mystère vers ces coordonnées et la date, sur une action éclair en posant le monolithe en fin de journée hier et en le retirant ce matin très tôt", précise le communiqué. 

Les inscriptions gravées sur le monolithe :

  • 12 - 13 / 06 : annonce les nouvelles dates du Bricks festival qui aura lieu les 12 et 13 juin 2021.
  • 43°34'22.7"N 1°22'46.3"E : Coordonnées GPS, l'emplacement du Château de la Mounède ou a lieu du festival.

Des monolithes dans le monde entier

Depuis plusieurs semaines, de grandes structures étincelantes, des obélisques en métal, ont été érigées partout sur la planète. Une première découverte d’abord dans le désert de l’Utah, aux États-Unis, puis à Las Vegas, en Californie, en Roumanie, ou sur l’île de Wight (sud de l’Angleterre).


Apparition, disparition

Aux Etats-Unis, des personnes auraient volé un autre monolithe selon Ross Bernards qui se trouvait sur place. Il raconte la scène sur son post.
"Je venais de finir de prendre quelques photos du monolithe au clair de lune et je faisais une pause, lorsque quatre personnes sont venues et ont poussé le monolithe pour le faire tomber. Il a atterri sur le sol avec une forte détonation. Le monolithe s'est cassé et ils l'ont ramené dans une brouette..."

 

Véritable phénomène sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnes s'amusent à en créer.

 

En réalité, un monolithe est un bloc d'une seule pierre, ce qui n'est pas le cas de ces installations mais l'esprit et le mystère autour de ces objets métalliques restent une source de créativité. L'objet de curiosité n'a pas fini d'être détourné pour créer à nouveau le buzz.