Confinement : c'est l'heure de faire votre déclaration d'impôts sur le revenu

La campagne de déclaration des revenus débute ce lundi pour tous les contribuables. Peu de changements cette année après la mise en place du prélèvement à la source. Mais pour ceux qui souhaiteraient profiter du confinement pour faire leur déclaration, voici l'essentiel de ce qu'il faut savoir. 

Désormais on ne remplit plus sa déclaration d'impôts, on la complète, si besoin est.
Désormais on ne remplit plus sa déclaration d'impôts, on la complète, si besoin est. © BELPRESS/MAXPPP
Retardée pour cause d’épidémie de coronavirus, la campagne annuelle de déclaration des revenus ouvre ce lundi 20 avril pour les contribuables francais. 

Des délais repoussés


Le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu n’a pas fait disparaître le rendez-vous annuel de la déclaration. Les contribuables doivent encore envoyer à l’administration le récapitulatif de leurs revenus de l’année passée et des dépenses ouvrant droit à une réduction d’impôts. Mais cette année pour cause de Coronavirus, les délais ont été repoussés. 

Pour la déclaration en ligne:

La déclaration papier reste disponible. Ceux qui avaient opté pour cette option en 2019, notamment les personnes âgées, recevront le courrier des impôts d'ici la mi-mai. La date limite de renvoi est fixée au vendredi 12 juin minuit.
 
© BELPRESS/MAXPPP


Des centres des impôts confinés


Avec ce délai rallongé, l'administration fiscale espère éviter un engorgement des centres des impôts au moment du déconfinement.
Car pour l'instant, tous les centres sont fermés. Impossible donc de s'y rendre pour se faire aider ou avoir des explications.

L'adminstration fiscale conseille de contacter votre centre des impôts par email via votre espace particulier sur impots.gouv.fr ou appeler le 0 809 401 401.
 

Grande nouveauté : la déclaration tacite


Les contribuables qui n’auront rien à changer à leur déclaration préremplie n’auront plus cette année l’obligation de la valider. Si la situation n’a pas changé par rapport à l’année précédente et que la totalité des revenus est déjà inscrite sur la déclaration, il n'y rien à faire, ni à renvoyer.
Ce principe du « qui ne dit mot consent » va concerner environ 12 millions de contribuables, soit un tiers des foyers.  
 
Se concentrer sur les déclarations en ligne. C'est l'objectif des Finances Publiques.
Se concentrer sur les déclarations en ligne. C'est l'objectif des Finances Publiques. © Claire Sardain/FTV
 

Actualisation de la facture fiscale


Même si les contribuables ont déjà payé l’essentiel de leur facture par prélevement mensuel via l'impôt à la source, la déclaration annuelle reste obligatoire. 
Elle permet au Ministère des Finances de solder les comptes de l’année 2019.
Ceux qui ont payé trop d’impôts bénéficieront d’un remboursement cet été. Ceux qui n'en ont pas payé assez devront s’acquitter de leur dû à la rentrée.

Enfin cette déclaration sert à calculer le nouveau taux d’impôt à la source qui s’appliquera sur tous les revenus à partir du mois de septembre. Elle sera aussi la base pour définir le montant des diverses aides accordées sous condition de revenus.  


 


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archives archives archives archives archives archives archives archives archives
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter