Confinement : A Toulouse, Jazzu vend une de ses toiles aux enchères au profit du fond d'urgence des SDF

Confiné dans son atelier toulousain, le peintre Jazzu a décidé de vendre aux enchères sur Ebay l'une de ses toiles de confinement. Les fonds récoltés seront reversés à la fondation Abbe-Pierre pour aider les SDF, durement touchés par la crise du coronavirus. Ce samedi la toile a été vendu 2390 euros
© Galerie Serventi
Elle s'appelle "Crazy" traduisez folle, à l'image de la situation exceptionnelle que vit l'ensemble de l'humanité en pleine crise de Covid-19. 
Cette toile est l'une des dernières, réalisées par le peintre toulousain Jazzu pendant ses trois semaines de confinement. 

Un confinement solidaire

"J'avais encore un peu de matériel alors j'ai pu continuer à peindre et je me suis rendu compte que mes toiles parlaient de cette période" avoue Jazzu. "Alors, en voyant toutes les initiatives qui se créaient, j'ai voulu participer à la solidarité nationale."

Sa galerie Toulousaine partie prenante

Jazzu devant sa toile "Crazy"
Jazzu devant sa toile "Crazy" © Galerie Serventi


A Toulouse, la galerie Serventi, qui accueille en temps normal les toiles du peintre, l'idée à séduit tout de suite. 


« Au début on avait songé à faire cette vente au profit des hôpitaux mais Jazzu a préféré la Fondation Abbe Pierre, qui correspond davantage à sa sensibilité" nous confie Léa Serventi.


Tout a donc été mis en place pour permettre à cette intiative d'aboutir. Et la galerie met la main à la poche. 

"Nous allons participer à notre façon. Nous règlerons les frais, soit environ 7% du prix de vente. et nous prenons aussi en charge les frais d'envoi s'il n'est pas possible de faire une remise en mains propres" explique André Serventi.

Un coup de pouce pour les SDF


Face à la multiplication des cagnottes de soutien, Jazzu a choisi la fondation Abbe Pierre. 

 

 

"J'ai une maman qui est fan de l'Abbe Pierre" explique Jazzu. "Moi même j'ai déjà été bénévole pour les restos du coeur. Les gens de la rue, ça me parle. Et c'est aussi une façon de faire le lien avec mon ancien métier d'éducateur spécialisé". 

2390 euros

 

En Galerie la toile "Crazy" aurait été affichée à 2 200 euros. Aux enchères, elle a été mise à prix à 300 euros. Et son prix grimpe vite.  
Ce samedi le tableau a été acheté 2390 euros.

L’acquéreur devra libeller son chèque directement à la Fondation Abbé Pierre. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
confinement : envie d'évasion santé société culture peinture art solidarité