CONSOMMATION. " Le Super tout nu ", on vous dit tout sur le premier supermarché zéro déchet de France qui ouvre ses portes

C'est un nouveau cap pour l'enseigne Drive tout nu : l'ouverture du premier supermarché zéro déchet français, le Super tout nu, dans la zone commerciale de Labège en février 2024. Un succès pour la marque toulousaine... et l'écologie.

Après cinq ans de succès, l’enseigne Drive tout nu passe un nouveau cap avec l’ouverture du premier supermarché zéro déchet en France, à Labège, en février prochain. Le concept du Drive tout nu est simple : on récupère ses courses pré-conditionnées dans des bocaux en verre réutilisables, stérilisés et consignés.

Au Super tout nu, l’idée sera la même, mais avec des rayons physiques, dans lesquels pourront se promener les clients. À l’entrée, un rayon fruits et légumes, puis un rayon frais en libre-service avec viande et fromage en bocaux. Et même un service découpe et traiteur, en bref, un supermarché presque comme les autres ! « Les ventes en grande surface physique c’est 91% des courses en France alors que drive et livraison ça ne représente que 9% », explique Pierre Géraud-Liria, cofondateur du Drive tout nu.

9%, c’est peu, et en ouvrant le Super tout nu, les fondateurs espèrent toucher cette large clientèle qui souhaite « quand même avoir accès à une consommation de tous les jours zéro déchets et responsable ». Le lieu pour cette ouverture prochaine n'a d'ailleurs pas été choisi par hasard : il prendra la place du magasin L’eau vive, au 380 La Tolosane, à Labège, dans une zone d'activité dynamique pour attirer l'attention des Toulousains.

Circuit court à tous les niveaux

Pour monter ce projet, les fondateurs de l’enseigne ont décidé de faire participer les clients des quatre antennes toulousaines en lançant un appel de fonds. Objectif : atteindre 1 million d’euros. « J’essaye de réfléchir à chaque euro que je dépense pour que ça aille dans un endroit à impact positif, et nourrir des filières derrière qui seront bénéfiques pour la société », souligne Agnès Verzeni, cliente du magasin zéro déchet.

Pour Salomé Géraud cofondatrice de l’enseigne en pleine expansion, « c’est un peu du circuit court de la finance, en permettant à des gens qui sont clients d’une entreprise d’en posséder un petit morceau, d’en être actionnaire et même de devenir un ambassadeur ».

Le premier supermarché du circuit court et sans emballage de 400m² devrait ouvrir ses portes en février prochain. Grâce à son système de drive et de livraison à domicile, le concept a déjà permis d’économiser 780 000 emballages en 2023.