Coronavirus : les habitants de Fenouillet ne recevront pas les 150 euros promis pour soutenir les commerçants

C'était la promesse du Maire sortant : 150 euros pour chaque foyer. Des bons d'achat destinés aux commerces de cette petite commune du nord de Toulouse. La nouvelle équipe municipale en a décidé autrement. Elle a annulé cette délibération se basant sur un courrier de la Préfecture.

La mairie de Fenouillet
La mairie de Fenouillet © K.P/FTV

L'annonce avait été faite le 20 avril dernier. Chaque foyer de Fenouillet recevrait 150 euros sous forme de bons d'achat à dépenser dans les commerces de proximité. Une aide d'urgence pour faire face aux conséquences économiques liées à la crise sanitaire. Un soutien précieux pour de nombreuses familles mais aussi pour certains commerçants qui ont fermé leurs portes pendant deux mois.

Les raisons de l'annulation

Dans un communiqué du 4 juin, Thierry Duhamel, le Maire de Fenouillet (DVG), a annoncé que cette mesure ne pourrait pas voir le jour. Alors qu'il dénoncait une mesure démagogique du Maire sortant quand il était en campagne, il assure aujourd'hui que cette annulation n'est en rien un choix de l'équipe municipale.

Dans un courrier adressé à la Mairie de Fenouillet, la Préfecture rappelle le cadre légal dans lequel ce genre d'aides peut être octroyé.

La réponse de la Préfecture

"C'est un vrai coup dur"

Anne-Marie Puig est la fleuriste de Fenouillet depuis de nombreuses années. Pendant le confinement son magasin est resté fermé deux mois. Elle a perdu 100% de son chiffre d'affaires, mais a du continuer à payer toutes ses charges. Comme la quinzaine de commerçants de la commune, elle comptait beaucoup sur ce coup de pouce :

On a été très emballé par ce projet. Cela aurait redynamisé le centre-ville puisque les bons d'achat étaient destinés à nos petits commerces. Aujourd'hui, on est très mécontent. On attendait une bouffée d'oxygène, il ne nous reste que des promesses.

Une commerçante mécontente
Une commerçante mécontente © K.P/FTV

 

Les bons d'achat promis par l'ancienne municipalité étaient destinés aux commerçants de proximité
Les bons d'achat promis par l'ancienne municipalité étaient destinés aux commerçants de proximité © K.P/FTV

En raison de l'urgence sociale et économique, le Maire de Fenouillet a tenu à rassurer ses administrés. D'autres formes d'aides devraient être étudiées prochainement. Elles pourraient être proposées au conseil municipal à la fin du mois de juin.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société économie