Coronavirus : le mouvement solidaire #Pour eux, en faveur des SDF, gagne Toulouse

Le mouvement #Pour eux a vu le jour sur les réseaux sociaux, dès le début du confinement. Le principe est simple : vous préparez un repas pour une personne sans abri et par le biais de la plateforme solidaire, celui-ci est "livré" par un réseau de bénévoles. Exemple à Toulouse. 

Les livraisons sont assurées par des bénévoles cyclistes.
Les livraisons sont assurées par des bénévoles cyclistes. © Ludovic Brimbeuf/FTV
Vous cuisinez pour vous et votre famille ? Comptez une personne de plus et rejoignez le mouvement #Poureux. Vous avez du temps ? Préparez des plats spécifiques, faciles à transporter et rejoignez #Poureux.
Vous êtes cycliste et connaissez bien les rues de Toulouse ? Devenez livreur bénévole pour la plateforme #Poureux.

#Poureux est un mouvement solidaire né dès le début de la crise sanitaire en France. Dès les premières mesures de confinement, des citoyens ont souhaité venir en aide aux gens de la rue, les plus vulnérables quand les structures manquent et que les rues désertes n'apportent plus l'argent nécessaire à la survie. L'idée, donc, est très simple : cuisiner une ou plusieurs portions pour des SDF, en même temps que l'on prépare ses propres repas. Par le biais de la plateforme, on se fait connaître, on indique son adresse. Et c'est là qu'un autre réseau de bénévoles entre en action : les cyclistes amateurs qui, au gré de leur promenade sportive, vont distribuer les paniers repas. 
 
© Ludovic Brimbeuf/FTV
#Poureux existe dans de nombreuses villes françaises et le principe a rapidement pris dans la ville rose. Un bénéficiaire en témoigne : "Cela fait deux ou trois jours qu'ils me donnent un repas. C'est la première fois qu'une chose comme ça se met en place dans le pays. Il fallait attendre le virus pour que ce soit mis en place, dommage..."Muriel le Vaillant, bénévole toulousaine, prépare entre 8 et 30 paniers alimentaires par jour. En France, le cap des 1 400 repas par jour a été franchi et Toulouse, qui s'est lancée dans le mouvement il y a une semaine seulement, n'a pas à rougir : "On peut être fier de nous car hier [vendredi 17 avril], on a atteint les 400 plats livrés"...

Voir le reportage de Ludovic Brimbeuf et Eric Coorevits, de France 3 Occitanie :
Coronavirus : le mouvement solidaire #Pour eux, en faveur des SDF, gagne Toulouse
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société solidarité sdf