Coronavirus : un nouveau cluster a été détecté à Toulouse

Un cluster a été identifié dans la ville de Toulouse. Il concerne une famille du quartier de la Reynerie de retour d'un voyage en Algérie.

© MAXPPP
Un cluster de Covid-19 a été identifié à Toulouse. Il concernerait une famille du quartier de la Reynerie.
C’est une personne de retour d'un voyage en Algérie qui aurait embarqué dans un avion pour Toulouse avec des symptômes du coronavirus et qui serait arrivée à Toulouse malade.

Contactée par France 3 Occitanie, l'Agence Régionale de Santé  confirme cette information. L'ARS précise qu'il s'agit d'une femme qui avait été testée négative en Algérie. Elle s'est présentée aux urgences de l'hôpital Rangueil et a été diagnostiquée positive. Elle a été hospitalisée dans le service des maladies infectieuses mais sans assistance respiratoire. 
Ses 3 enfants qui étaient venus la chercher à l'aéroport le 12 juillet ont également été testés positifs.

Selon l’agence Santé publique France, un cluster est défini par "la survenue d’au moins 3 cas confirmés ou probables dans une période de 7 jours. Des cas qui appartiennent à une même communauté ou ont participé à un même rassemblement."

Cette femme qui a voyagé avec son mari dans l'avion entre l'Algérie et Toulouse a parfaitement respecté les gestes barrières nous indique encore l'ARS. Elle portait un masque, elle l'a enlevé pour boire un verre d'eau et en a utilisé un autre par la suite. Son mari qui voyageait à côté d'elle a été testé négatif.

L'un des trois enfants de cette femme testé positif travaille à l'Oncopole à Toulouse (l'hôpital dédié aux soins du cancer). Des tests sont en cours pour vérifier que son entourage professionnel n'a pas été contaminé. Un autre enfant travaille dans une crêche. Le troisième enfant réside habituellement dans un foyer d'accueil médicalisé. Ils ont tous les trois été placés en quatorzaine.

Un précédent cluster avait été identifié au mois de juin, 5 familles de l'agglomération de Toulouse avait été contaminées lors d'un rassemblement familial par une personne de retour d'Allemagne.


Selon Santé publique France dans ce contexte, "la détection précoce des clusters représente un enjeu majeur dans la maitrise de la diffusion du virus car leur prise en charge rapide permet de rompre le plus tôt possible les chaines de transmission entre les individus et éviter ainsi le démarrage d’une nouvelle vague épidémique".
A la date du 13 juillet selon Santé publique France, il y avait 94 clusters en cours d'investigation en France.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter