Corps dépecé à Toulouse : la suspecte est passée aux aveux

Lors de la découverte du tronc dans une valise / © MaxPPP
Lors de la découverte du tronc dans une valise / © MaxPPP

La femme interpellée jeudi à Montpellier et placée en garde à vue dans l'affaire du corps démembré retrouvé dans le canal du Midi est passée aux aveux. Le mobile serait la jalousie dans une affaire de coeur. 

Par F. Valéry et B. Frédiani

La suspecte placée en garde à vue jeudi à Montpellier est passée aux aveux dans l'affaire du corps démembré retrouvé dans le Canal du Midi à Toulouse, a-t-on appris de source proche de l'enquête. Interpellée jeudi à sa descente d'avion de retour d'un déplacement professionnel à Paris, elle avait été placée en garde à vue dans les locaux du SRPJ de Montpellier et c'est là qu'elle a avoué le crime.

Comme nous l'indiquions jeudi, c'est une affaire de coeur qui serait à le mobile du meurtre. Les deux protagonistes se connaissaient. La suspecte aurait donc tuée la victime, une Toulousaine d'une cinquantaine d'années, et l'aurait découpée en morceaux pour faire disparaître le corps.

Depuis mardi dernier, le enquêteurs retrouvent les uns après les autres les morceaux du corps de la victime, une Toulousaine qui travaillait dans le milieu associatif. C'est d'ailleurs son employeur qui a donné l'alerte sur sa disparition, il y a une quinzaine de jours. 

Jusqu'à ce vendredi, seule la tête de la victime n'a pas été retrouvée. 

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus