• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Coupe de la ligue : Toulouse gagne 3 à 1 contre Rennes

Le TFC reprend confiance face aux Bretons. / © Pascal Pavani/AFP
Le TFC reprend confiance face aux Bretons. / © Pascal Pavani/AFP

Toulouse est allé gagner 3-1 à Rennes, mardi en huitième de finale de Coupe de la Ligue et enfonce les Bretons qui restent sur huit matches
sans victoire à domicile dans la crise.

Par AFP

Pour le TFC, 19ème du championnat, c'est une belle dose de confiance engrangée avant le choc face à Lille, samedi.
Entre deux équipes en manque de confiance, ce match avait une grande importance.

Le Stade Rennais, 10e de Ligue 1, et Toulouse, 19e, espéraient pimenter leur saison grâce à cette compétition.
Pourtant, au vu des compositions, Dominique Arribagé affirmait une toute autre ambition que Philippe Montanier, en alignant sa meilleure formation possible avec les joueurs disponibles, quand son homologue rennais proposait un équipe remaniée et faisait souffler certains cadres.
Le Toulousain optait simplement pour deux choix inédits : Yago arrière droit et Blin en position de numéro 6.
Un choix payant puisque Toulouse monopolisait le ballon durant le premier quart d'heure (63% de possession) et ouvrait logiquement le score sur une frappe croisée de Wissam Ben Yedder, bien servi au coeur de la surface par Oscar Trejo (13).

En trois minutes, le match basculait puisque Yacouba Sylla était expulsé à la 16e minute après avoir coupé la course d'Adrien Regattin, qui filait au but.
Cela faisait beaucoup pour les Rennais face à des Toulousains plus joueurs et plus à l'aise avec le ballon.
Ils s'appuyaient sur l'excellent Trejo pour doubler la mise. L'Argentin lançait Doumbia côté droit, dont le centre trouvait Ben Yedder, qui devançait Moreira et Diagne (2-0, 32).

Des "Mouillez le maillot", "On se fait ch...", "Montanier démission" recommençaient à descendre du kop rennais, avant une grosse bronca à la pause.
En seconde période, Montanier gardait son 4-4-1 mais lançait Kamil Grosicki à la place d'un Giovanni Sio catastrophique.
La timide réaction se caractérisait par un tir cadré mais sans danger d'Abdoulaye Doucouré (49e). Puis Rennes revenait dans le match sur un coup du sort enfin favorable.

A la suite d'un auto-croc en jambe de Boga, au duel avec Yago (57e), l'arbitre désignait le point de penalty. Dans la foulée, Fallou Diagne transformait et mettait fin à la série de six ratés rennais !
Grosicki par deux fois était proche de l'égalisation, mais Toulouse se montrait dangereux en contre et faisait finalement le break, en profitant des largesses du latéral Steven Moreira, via un centre de l'attaquant Aleksandar Pesic pour Regattin (1-3, 84e).
Le Roazhon Park se vidait sous les "Montanier démission", avant même la fin du match.

Voir ici le résumé de la rencontre par Yann-Olivier d'Amontloir, de France 3 Midi-Pyrénées : 

Foot : TFC-Rennes

 

Ils ont dit...

Dominique Arribagé (entraîneur de Toulouse) : "Ce groupe travaille bien, je savais qu'il répondrait présent. Ceux qui jouent moins ont prouvé ce soir (mardi) que je peux compter sur eux. Ça fait un petit mois qu'on va mieux.
En termes de jeu, ça commence à reprendre forme aussi. Il fallait entretenir cette dynamique. On va maintenant avoir les yeux rivés sur Lille au Stadium (samedi) pour bien finir l'année. J'y ai toujours cru car les gars ont toujours travaillé à l'entraînement. Je n'ai jamais senti de démobilisation. 
La coupe de la ligue permet de sortir de la morosité du championnat. Je souhaite qu'on aille le plus loin possible, vivre de très belles choses, que la Coupe de la Ligue nous porte pour le reste de la saison. Elle permet de faire vivre l'ensemble d'un effectif
."

Philippe Montanier (entraîneur de Rennes) : "On ne pouvait pas imaginer pire (scénario). Très mauvaise entame de match, on donne la possibilité à Toulouse d'ouvrir le score, exclusion, blessure de Pedro Mendes... On a l'impression d'avoir tous les vents contraires. Passer tout ce temps à dix à 0-2, c'est mission impossible.
Engagement, duels, attaque, on a été en dessous de tout. On a eu ce qu'on méritait.
C'est vraiment une soirée noire. On perd deux joueurs, on est éliminé... Il va falloir vite effacer cela, vite rebondir, remobiliser tout le monde. Le derby (à Guingamp samedi, ndlr) va aider. On est extrêmement déçu
."

Sur le même sujet

Interview Me Alain Ottan avocat défense

Les + Lus