Comment la passion pour le foot du champion du Monde Blaise Matuidi a débuté... à Toulouse

Blaise Matuidi sous le maillot des Bleus. / © Paul Ellis / AFP
Blaise Matuidi sous le maillot des Bleus. / © Paul Ellis / AFP

Le saviez-vous ? Le milieu de terrain des Bleus, vainqueur de la Coupe du monde dimanche, est né et à vécu ses premières années à Toulouse. C'est là qu'il a découvert le foot. Explications. 

Par Fabrice Valery

Blaise Matuidi est l'un des cadres de l'équipe de France de Didier Deschamps. Le nouveau champion du Monde a connu la notoriété en jouant au PSG (2011-2018) après être passé par Troyes et Saint-Etienne en Ligue 1. Il évolue désormais à la Juventus de Turin où il sera rejoint la saison prochaine par le Portugais Cristiano Ronaldo.
 

Né à Toulouse en 1987

On sait moins que Blaise Matuidi (31 ans) est né à... Toulouse. Ses parents avaient fui l'Angola, via la République démocratique du Congo (RDC) et sont arrivés en Belgique puis en France. Etablis quelques temps à Saint-Affrique (Aveyron), ils se sont ensuite installés à Toulouse. C'est donc là que naît Blaise le 9 avril 1987.
 

J’avais la tête dans le foot depuis l’âge de 3 ans. Junior, qui jouait en club, était mon modèle et il a contribué à me donner le virus (Blaise Matuidi)
 

A 5 ans, il casse la jambe d'un cycliste... avec un ballon !

Son papa se souvient qu'il a dès son plus jeune âge été attiré par le foot. Son frère joue en club, lui est encore trop petit. Mais il tape du ballon avec ses copains sur la dalle en bas de l'immeuble où vivait la famille, dans le quartier des Arènes. Il est d'ailleurs plutôt petit pour son âge, d'après sa famille, et ses parents ne le trouvent pas très agile, ni doué, contrairement à Junior, son frère aîné.

Son père a cependant encore en mémoire cette anecdote, racontée en 2014 au site de la FFF :
 

Un jour, un signe du destin s’est manifesté. Il a tiré fort et son ballon a fait tomber un jeune cycliste. Jambe cassée. Son papa, un pasteur visionnaire, ne lui en a même pas voulu pour sa « maladresse » : « C’est un futur grand joueur », a-t-il dit, sûr de lui. Pourtant, Blaise n’avait que 5 ans et n’était pas le plus fort du quartier ! (Faria Matuidi, père de Blaise)
 

"Avé l'accent"

Blaise quitte Toulouse à 6 ans avec sa famille, pour des raisons professionnelles. Les Matuidi s'installent à Fontenay-sous-bois, en région parisienne. Dans une interview, il raconte que ses copains de foot et d'école se marraient en l'écoutant parler : 
 

Je ne disais pas 'du pain' mais 'du paingue' ! Et ça faisait beaucoup rire mes nouveaux petits camarades. (Blaise Matuidi)


Cet accent il l'a perdu. La marque d'un accident domestique survenu à Toulouse dans ses premières années, avec un fer à repasser accidentellement posé sur son ventre par sa soeur, elle, est toujours présente. Mais surtout, Toulouse reste l'endroit, pour celui qui est devenu champion du Monde dimanche, où il a découvert le foot. Des années déterminantes, sans doute. 
 

Sur le même sujet

Polémique à Pézenas autour du nombre de logements vacants

Les + Lus