Covid. Occitanie : les plus de 65 ans, résidents d'Ehpad et greffés sont en majorité favorables à une 3e dose de vaccin

Publié le Mis à jour le
Écrit par Julie Valin
La Haute Autorité de Santé recommande une troisième dose de vaccin pour les personnes fragiles.
La Haute Autorité de Santé recommande une troisième dose de vaccin pour les personnes fragiles. © France assos santé

Matignon a précisé ce 26 août 2021, le calendrier vaccinal pour une troisième injection chez les plus de 65 ans, les résidents d'Ehpad et les personnes présentant des comorbidités ou ayant été greffées. Les intéressés répondent plutôt favorablement à cette nouvelle dose. Réactions et témoignages.

Les résidents des Ehpad pourront recevoir une troisième dose de vaccin contre le Covid-19 à partir du 13 septembre 2021. Cette date verra le "redémarrage de la campagne systématique, après recueil du consentement, pour les troisièmes doses de vaccin dans les Ehpad", a affirmé le Premier ministre Jean Castex sur RTL ce 26 août 2021.

En Ehpad : "On se plie aux recommandations"

Florence Puech est directrice de deux Ehpad en Haute-Garonne. Elle accueille 140 résidents. L'annonce d'une troisième dose ne la surprend pas. Cette professionnelle dit être "complètement pour à 100%".

Les variants sont là. Il y a de plus en plus de clusters dans les Ehpad. Il faut protéger nos résidents, leur système immunitaire est trop fragile. On se plie aux recommandations sanitaires.

Florence Puech, directrice de deux Ehpad en Haute-Garonne

L'équipe de direction de ces deux résidences pour seniors attend une réunion en visioconférence avec l'Agence Régionale de Santé pour définir les modalités pratiques de cette troisième injection. Une table ronde qui permettra sans doute de lever la seule question que se pose Florence Puech : le consentement des familles. 

S'il faut ce consentement, on va se retrouver avec des gens qui diront non. Peu, certes, mais quelques uns s'y opposeront. Sur 140 résidents, j'en ai six qui refusent de se faire vacciner.

A partir du 1er septembre pour les plus de 65 ans 

Les plus de 65 ans et les personnes présentant des comorbidités pourront reprendre rendez-vous pour avoir leur 3ème dose début septembre. Désormais, la Haute Autorité de Santé le recommande, en rappelant qu'il faut un délai d'environ 6 mois entre la deuxième et la troisième dose.

A 73 ans, Jocelyne a déjà ses deux doses depuis le mois de mai. Cette Tournefeuillaise est tout à fait disposée à se faire vacciner une troisième fois. Ce rappel est une formalité pour cette retraitée.

Je suis pour, ça ne m'embête pas du tout. S'il faut le faire, alors je le fais. Je n'ai eu aucune réaction après mes deux doses de Pfizer donc je n'ai aucune appréhension.

Jocelyne, 73 ans

La retraitée ajoute que le peu de personnes âgées qu'elle côtoie en ce moment ne sont pas défavorables à une troisième injection. Avec la vaccination, "on a 8 fois moins de chances d'être contaminé, 11 fois moins de chances d'aller à l'hôpital", a souligné Jean Castex.

"J'ai déjà reçu ma 3ème injection" déclare le président national des greffés du coeur et des poumons

La Haute Autorité de Santé recommande aux personnes avec comorbidités de prendre rendez-vous pour une troisième injection. Thierry Gesson est le président national des greffés du coeur et des poumons, lui même greffé cardiaque en 2005.

J'ai déjà reçu ma 3ème dose en mai 2021. A part les effets secondaires que la plupart des gens ont ressenti, tout va bien. En tant que président d'une association de greffés, je le recommande fortement. Nous sommes des gens à risque avec un système immunitaire très faible, voir inexistant.

Thierry Gesson, président national des greffés du coeur et des poumons

Une récente étude menée par le CHU de Toulouse a montré la nécessité de trois doses de vaccin pour les patients transplantés. Les équipes du service de nephrologie et de transplantation d’organes ont constaté que la réponse immunitaire était insuffisante (à peine 34% de protection chez ces patients) après deux doses à un mois d'intervalle.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.