Crise au Toulouse football club : des supporters envahissent la tribune présidentielle

Rien ne va plus au Toulouse Football Club. Des supporters du TFC sont montés en tribune présidentielle, samedi soir, afin de demander des explications au patron du club sur sa situation sportive. L'équipe a enchaîné hier face à Reims sa huitième défaite consécutive en Ligue 1.

Après la colère parmi les supporters du Toulouse football club, c'est plutôt la résignation face à la perspective d'une relégation en Ligue 2.
Après la colère parmi les supporters du Toulouse football club, c'est plutôt la résignation face à la perspective d'une relégation en Ligue 2. © PASCAL PAVANI / AFP
Tout bascule au Stadium de Toulouse à la 80e minute du match entre l'équipe du TFC et celle de Reims. Les Toulousains sont menés 1 à 0 sur leur pelouse depuis la 9e minute et peinent à revenir au score.

Une huitième défaite d'affilée en Ligue 1 se profile. Un triste record a priori pour des supporters dont une poignée descend d'un virage pour se rendre directement dans la tribune présidentielle afin d'interpeller Olivier Sadran et faire entendre leur mécontentement.
    tfc

"Ça m'a touché, ça m'a fait mal"

Certains ont pu échanger avec le propriétaire du club, d'autres ont été refoulés par la sécurité du stade, avant que la rencontre puisse reprendre et toucher à sa fin.

A l'issue, le joueur du TFC, Kelvin Amian a été l'un des rares à réagir à cette situation : "Ça m'a touché, ça m'a fait mal. C'est à cause de nous si on en est là. C'est nous qui sommes sur le terrain. C'est à nous de nous bouger. On n'y arrive pas. Il ne faut pas faire ça, on doit être tous ensemble, même si c'est dur. Je les comprends"

Le TFC en crise

Présent dans les travées et dans les couloirs du stade, samedi, un journaliste de France Bleu Occitanie raconte l'ambiance de cette soirée sous tension.
Ce matin, face à la crise de confiance entre le club et supporters, Olivier Sadran annonce être prêt à rembourser les abonnements de la seconde partie de saison pour ceux qui le souhaitent.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport tfc