Crise de l'énergie. 11 collectivités d'Occitanie rejoignent EcoWatt pour éviter les coupures d'électricité, on vous explique pourquoi

Publié le
Écrit par Margaux Delaunay .

En Occitanie, 11 collectivités territoriales ont rejoint le réseau EcoWatt pour limiter leur consommation d’électricité. Blagnac (Haute-Garonne) en fait partie.

En France, elles sont une centaine de collectivités territoriales intégrées au dispositif EcoWatt. 11 en Occitanie. Une "application de l'électricité" qui donne en temps réel le niveau de consommation, et qui permet notamment d'anticiper les coupures cet hiver.

La commune de Blagnac fait partie du dispositif, le maire Joseph Carles (centre gauche) explique : "Nous sommes fiers de nous inscrire dans un processus de démarche citoyenne, c'est un élément pédagogique, ce n'est pas un effet de mode." 

Mais comment ça fonctionne ? 

Le dispositif s'appuie sur un système à trois couleurs : le vert correspond à une "consommation normale", le orange à un "système électrique tendu" et le rouge à un "système électrique très tendu".

En cas de situation très tendue du système électrique, le signal rouge EcoWatt alerte trois jours à l'avance sur le risque de coupures ciblées, pour que chacun mette en œuvre des mesures permettant de les éviter. Lors de l'émission d'un signal orange ou rouge, les collectivités "s'engagent" à relayer largement le dispositif EcoWatt dans les espaces publics, ainsi qu'à "promouvoir les éco-gestes à adopter". 

C'est un dispositif qui n'est pas contraignant, nous ne sommes forcés à rien en soit. Mais ce dispositif incite à prendre ses responsabilités.

Joseph Carles, maire de Blagnac

En parallèle, la commune s'est engagée à réduire sa consommation via différentes techniques. L'éclairage public est coupé la nuit, le personnel de bureau est encouragé à éteindre ses appareils électroniques chaque soir, et les bâtiments ne sont pas chauffés au delà de 19 degrés. 

90 000 euros pourraient être économisés également grâce aux illuminations de Noël cantonnées à des endroits précis sur la commune. "Il y a une prise de conscience, on avait des habitudes, il faut les faire bouger", conclu l'édile.  

Une situation inédite 

Dans un contexte de tensions énergétiques, "nous devons consommer moins, en étant plus sobres, mais nous devons aussi consommer au bon moment", rappelle le responsable du réseau public de transport d'électricité (RTE), à l'origine du dispositif. 

Les hivers précédents, nous avions constaté que nous n'avions plus beaucoup de marge, mais là, la situation conjoncturelle est assez inédite. Nous avons un certain nombre de centrales nucléaires à l’arrêt, à quoi s'ajoute la pénurie de gaz avec la guerre en Ukraine.

Erik Pharabod, délégué RTE Sud-Ouest

Pour le moment, il n'y a pas encore eu de retour d’expérience sur les utilisateurs d'Ecowatt. Néanmoins le RTE espère que ces agissements du quotidien permettent une réduction de la consommation de 10%, soit ce qui est susceptible de manquer lors des moments les plus tendus cet hiver. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité