• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Démantèlement d'un trafic de cocaïne entre Toulouse et la Guyane

Dix personnes, convoyeurs et dealers, ont été interpellées. / © MaxPPP
Dix personnes, convoyeurs et dealers, ont été interpellées. / © MaxPPP

La brigade des supéfiants de Toulouse a mis fin cette semaine à un vaste trafic de cocaïne entre le Guyane et la région toulousaine. L'enquête était ouverte depuis près d'un an. Une dizaine de personnes a été interpellée. 

Par Marie Martin

Le trafic durait depuis de nombreux mois. Et l'enquête tout autant.

Elle s'est accélérée lundi 16 septembre 2019 : un véhicule circulant entre Paris et Toulouse est intercepté. Il recèle 1,5 kilos de cocaïne.

A partir de là, les enquêteurs remontent la filière et dès le lendemain, dix personnes sont interpellées et placées en garde à vue. Sont saisis lors des perquisitions des voitures de luxe, de l'argent liquide (plus de 30 000 euros) ainsi que des armes de poing. Et près de 2 kilos de cocaïne.

C'est une belle prise pour les policiers. Ce trafic très actif importait la marchandise plusieurs fois par mois. La drogue venait de Guyane, scotchée sur le corps des "mules" ou ingérée par ces dernières. 
 

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus